Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Muslim Massacre", un jeu vidéo raciste et anti-musulman est disponible sur la toile depuis jeudi 11 septembre. En dépit des protestations de la fondation britannique de jeunes musulmans, Ramadhan, "Muslim Massacre" a encore pignon sur Toile. 

« Les Etats-Unis d’Amérique ont déclaré la guerre à l’Islam ! Endosse le personnage de ce héros américain et extermine la race musulmane avec un arsenal d’armes parmi les plus destructives au monde », peut-on lire sur la page d’accueil du jeu à télécharger gratuitement sur le Net, "Muslim Massacre" (Le massacre des musulmans). Ouvertement raciste et anti-musulman, le jeu vidéo a été lancé ce jeudi, 7 ans après les attentats du 11 septembre. Le joueur doit commencer par éliminer des musulmans ordinaires avant de s’en prendre au prophète Mahomet, en passant par le chef d’Al-Qaida, Oussama Ben Laden, pour en arriver à Allah lui-même.

Le jeu vidéo est à ce jour toujours accessible sur le Net en dépit des protestations de l’association britannique de jeunes musulmans, la Fondation Ramadhan, par la voix de son directeur Mohammed Shafiq. « Encourager les enfants et les jeunes à tuer des musulmans dans un jeu est inacceptable, de mauvais goût et profondément choquant ». « Quand les enfants passent six heures par jour devant des jeux violents, a-t-il poursuivi, ils ont plus tendance à sortir et à commettre des actes de violence ».

En réponse à ces propos, Sigvatr créateur du « jeu du génocide religieux moderne », a déclaré : « si un enfant passe six heures par jour devant des jeux violents, il n’est pas près de sortir de chez lui ». Mohammed Shafiq ne devrait donc pas « s’inquièter » selon le concepteur de "Muslim Massacre". De nationaité américaine, Sigvatr, 22 ans, est marié et vit avec son épouse à Brisbane, en Australie. Il est employé d’une station service à mi-temps. L’autre partie de son temps est consacrée à ses délires informatiques.

Mohammed Shafiqa a appelé jeudi l’hébergeur du site à prendre des dispositions nécessaires pour interdire l’accès au jeu sur la Toile. Les services de police britanniques seraient, quant à eux, juridiquement impuissants compte tenu du support de "Muslim Massacre", Internet.

Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :