Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 debyIdrissitno

 

Il y a quelques jours, lors de la visite privée du Président Deby à Paris, le 6 avril dernier, le site web Tchadactuel, annonçait sur sa bande défilante que dans 15 jours, Idriss Deby devrait revenir dans la capitale française pour subir une opération chirurgicale, sans dire plus. C'est dire que malgré la purge effectuée par Hinda dans le milieu Zaghawa qui gravite au palais présidentiel, Tchadactuel y a toujours ses oreilles prolongées et pourrait nous fournir plus d'informations.

Moins de trois semaines après, voilà que Deby se pointe à nouveau à Paris pour, dit-on, subir une opération chirurgicale qui devrait se passer à l'hôpital américain de Neuilly.
Sur ce sujet, la cellule de communication de la présidence de la République reste peu bavarde. Dans un français un peu désarticulé, on peut lire sur la bande défilante du site web présidentiel le message suivant : « Samedi 24 Avril 2010 : Le Président de la République, IDRISS DEBY ITNO, a quitté N’Djaména ce matin à destination de Paris pour un séjour privé. ».

Cette information incomplète et insatisfaisante fait sursauter Ahmat Yacoub Dabio sur Alwihda info. Il prend le devant et coupe court à la polémique qui commence à gagner la curiosité de ses compatriotes. Ahmat Yacoub apporte un peu plus de clarification sur son site et en même temps bombarde les rédactions en ligne de mails et commentaires : « Le président Idriss Deby Itno pourrait subir une intervention chirurgicale au nerf radial, séquelle d’une ancienne blessure ainsi qu'un bilan médical » d'après le Directeur Général de la Communication.

Vous constaterez que Monsieur Dabio outrepasse sa mission et tente comme il sait si bien le faire, de désinformer l'opinion publique nationale et internationale sur l'état de santé du président de la République. Nous connaissons Dabio comme Agent de l'ANS, Conseiller du Médiateur national, on le découvre « Docteur Choukou » attitré du Chef de l'Etat.

Bref, revenons aux choses sérieuses, Idriss Deby est malade et personne ne peut nier cet état de fait. Il a même de la peine pour s'exprimer normalement. Son débit, ses efforts de réflexion, d'analyse et de raisonnement sont très faibles et choquent tous ses interlocuteurs. C'est ce qui explique, peut être quelque part, les fautes grammaticales élémentaires qu'il commet en longueur de phrases prononcées.

Les personnes qui ont vu et rencontré tout récemment Deby à Dakar et à Paris affirment le plus sérieusement du monde que le bonhomme ne va pas du tout bien, physiquement parlant. Ces mêmes personnes ont relevé une sorte de lassitude assommante, une absence totale de dynamisme et d'énergie, le visage enflé. Ce n'est pas à une question de nerf radial ou sciatique que nous avons à faire mais à autre chose de plus sérieux.

Et du coup, l
es souvenirs de 2004 ressurgissent. A l'époque, on a évoqué une cirrhose de foie qui s'est dégradée par l'effet des litres d'alcool ingurgités quotidiennement et aurait même évolué vers un cancer. Même si les années suivantes, Deby a retrouvé un semblant de santé, on a aussi constaté que depuis lors il éprouve des difficultés pour se tenir longtemps débout sans s'appuyer sur une canne et quand il est sur un fauteuil, il lui est impossible de se ternir normalement, il s'y éffondre.

 

La photo ci-haut montre bien que l'homme fort de Ndjaména est en déclinaison par rapport à la verticale. Est ce que c'est l'effet du nerf radial comme affirme Ahmat yacoub Dabio alias Dr. Chouckou du Prési ? Une question de trigonomètrie aux lycéens : quel serait l'angle d'inclinaison sans le soutien de cette canne ? A vos cosinus, Sinus et tangente.... pour déterminer cet angle. 

 

A suivre...

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :