Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

capmanuel


Le Président HABRE a été transféré à DAKARNAMO, nom donné par les ouvriers, à la prison qui lui a été construite en référence à la prison de Guantanamo qui lui a servi de modèle.

Un peu dans la précipitation, le Président Habré a été transféré dans la prison que l’Etat du Sénégal lui a fait construire avec les pétrodollars de Deby avant la farce du procès. Le déménagement a été ordonné malgré la non finition des travaux, dans une structure privée d’eau à cause de la panne du tuyau de la Société des eaux.

Copie de Guantanamo, DAKARNAMO n’a rien à lui envier : barbelés, hauts murs, caméras de surveillance, portique de sécurité, la phobie sécuritaire est bien là. Les 3/4 de l’espace habitable est occupée par les gardes : postes de sécurité, salle de contrôle, bureaux, chambres, cuisine, douches. La salle d’attente où le Président Habré reçoit ses visites et sa famille est une petite pièce occupée aussi par les gardes qui, bien entendu, assistent à tous les entretiens.

Le pouvoir de Macky SALL par la construction de cette prison avant jugement s’est bel et bien installé dans une guerre psychologique, DAKARNAMO a été conçu pour placer le Président HH dans un isolement total, sans contact humain, autre que les visites et ses gardes, ses concepteurs ont bien respecté l’esprit de Guantanamo ; détruire psychologiquement des hommes. Faute de pouvoir prouver les faits annoncés, on s’installe dans une logique de liquidation politique par une campagne de lynchage médiatique annoncée par le recrutement d’agences de communication mais aussi par une agression psychologique exactement comme à Guantanamo où 85% des personnes qui ont été enlevées, détenues, torturées ont été déclarées innocentes et sans lien réel avec le terrorisme par les autorités américaines elles mêmes,mais elles sont toujours gardées et privées de leur liberté parce que jugées désormais dangereuses à cause de tout ce qu’on leur a fait subir.

De GUANTANAMO à DAKARNAMO, on n’a plus besoin d’être coupable pour se voir arrêté,et torturé, il suffit simplement que des gens estiment que vous êtes dangereux pour leurs intérêts et y mettent les pétrodollars qu’il faut.

Au terme de sa visite, le Ministre de la Justice Me Sidiki KABA accompagné de l’Administrateur des Chambres Africaines, avait déclaré que la prison du Cap Manuel n’était pas construite pour Habré. La semaine suivante, il a été transféré dans cette prison. Encore une fois, on sent le parfum de la manipulation sécrété sur un tissu de mensonges comme cela a toujours été le cas depuis le début de ce complot contre un homme qui n’a rien fait au Sénégal. Cette prison est bel et bien construite pour le président Habré emprisonné sans être jugé. Le pouvoir de Macky SALL pose chaque jour les actes d’un agenda secret qui le lie à Idriss Deby. Et Pacotille n’avait il pas raison de dire : « Le pétrole rend fou, le pouvoir rend fou, Lumumba où es tu ? Sankarè où es tu ? Habré où es tu ? Oh ! Assassiné, tué ou emprisonné, on vous a tous liquidés ! Démocratie sous pression, politiciens en soumission ».


Cellule de Communication du Président Hissein HABRE

Tag(s) : #Articles- Affaire HH

Partager cet article

Repost 0