Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Incroyable mais vrai, le Député fédéraliste Tchadien, M. Yorongar  Ngarlejy, n’en finit pas avec l’histoire de son enlèvement et surtout la partie portant sur sa libération.

 

De cette malheureuse histoire de son arrestation par les tueurs d’Idriss Deby Itno, nous ne savons finalement laquelle des versions retenir tellement que les histoires se suivent et ne se ressemblent pas.
Mr. Yorongar a d’abord réservé la primeur de l’information au bimensuel Afrique Education où il a relaté en détail son arrestation, les sévices corporels subis et finalement sa libération et son exil via le Cameroun. Puis, il y est revenue à chaque fois lors de ses différentes interviews.

 

Hier à Paris, dans une émission diffusée à 3A télé-Sud (chaîne tv privée de la diaspora africaine), notre Yorongar national a servi encore une nouvelle version évoluée de sa malheureuse histoire. Nous apprenons ainsi de la bouche même du Député fédéraliste que c’est bien grâce au président Oumar Bongo Odimba du Gabon qu’il est encore en vie et qu’il tient à le remercier de tout cœur.

 

En effet, d’après Yorongar Ngarlejy, dès son arrestation à son domicile de N’djaména par les sbires d’Idriss Deby Itno, son fils qui se trouvait déjà à Paris a aussitôt informé le Journaliste du bimensuel Afrique Education. Ce denier a saisi à son tour une connaissance, proche collaborateur du président Gabonais. Oumar Bongo a immédiatement joint Idriss Deby Itno au téléphone pour lui demander d’épargner Yorongar et c’est ce qui fut fait.


Durant cette émission, Yorongar Ngarléjy est revenu sur l'arrestion de ses deux homologues, Ibni Oumar Mahamat Saleh et Lol Mahamat Choua. Yorongar a maintenu que l'ancien président Lol Mahamat Choua a été bien bastonné par les soldats de Deby et a du pousser des cris comme un enfant.

Le Député fédéraliste, Yorongar Ngarléjy, se trouve en France depuis sa fuite de N'djaména en février dernier pour subir des soins médicaux. Il n'a pas l'intention de s'y exiler. Face aux déballages intempestifs de l'homme politique sur le régime Deby qui bénéficie du soutien inconditionnel de la France, Yorongar génerait-il les autorités françaises ? Le clin d'oeil au président Bongo préssage t-il un déplacement de Yorongar à Libreville ? Les jours à venir nous édifieront davantage. 

 

 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0