Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

adoumyounousmi.jpgLa semaine dernière, le Président Idriss Deby Itno a été invité par son homologue Sénégalais à l'inauguration du monument de la renaissance africaine et aussi à assister aux festivités marquant la 50 ème fête de l'indépendance du pays.

Parmi la délégation du Chef de l'Etat, Monsieur Adoum Younousmi, Ministre d'Etat, des infrastructures et du transport, a brillé de mille feux par son attitude mesquine.

En effet, recevant la communauté tchadienne au nom de son mentor occupé par des choses plus sérieuses, Monsieur Adoum Younousmi n'est pas allé avec le dos de la cuillère pour indiquer la voie à ses nombreux compatriotes venus à la rencontre.
En effet, après avoir sacrifié au rite des salamaleks habituels, le Ministre de Deby lança tout de go en direction de l'assistance : "vous les gens de Dakar, on ne vous comprendra jamais. Etes-vous étudiants, politiciens ou rebelles ? Certains d'entre vous écrivent sur le blog de Makaïla. Lui au moins, nous connaissons son cas, c'est un opposant. Mais vous, qu'est ce que vous avez à vous meler de la politique ? Je vous exhorte de ne pas vous mêler de la politique, terminer vos études et rentrer car le pays a besoin de vous....".

Ainsi donc, comme dans la fable de la Fontaine "Le corbeau et le renard", Monsieur Adoum Younousmi a lâché le gros morceau qu'il ne put évidemment reprendre. La question de la censure des sites et blogs Internet taraude leur esprit et dont ils sont incapables d'apporter une réponse définitive. Il faut dire que le régime MPS est trop petit pour réussir un tel exploit. Younousmi ferait mieux de se rapprocher de Ahmat Yacoub pour mieux comprendre la complexité de la chose.

Makaïla à Dakar, devant son clavier et son téléphone portable, ainsi que tous les autres en Afrique, Europe et aux USA, perturbent les barons du MPS qui ne savent plus à quel saint se vouer. Malgré leurs valises bourrées de devises (euros, dollars, Cfa) et la centaine de chars de combat, le régime Deby tremble face aux écrits publiés sur les blogs et sites. Adoum Younousmi a ainsi implicitement avoué l'échec cuisant de la censure opérée depuis plusieurs mois sur Internet au Tchad. 

 

Que faut-il donc faire ? Telle est la question qui se pose désormais à Monsieur Younousmi et ses samsaramas. Autant dire que c'est un véritable dilemme car personne n'abdiquera face aux menaces à peine voilées d'une haute autorité tchadienne sur un sol étranger. Signalons que toute l'assistance présente dans la grande salle de conférence de l'hotel Méridien a relevé ce forfait et a été choquée qu'une telle incursion dans leur vie et droit à l'information soit si brutalement remise en cause.

 

Pour finir, signalons qu'une fois de plus, le Ministre Younousmi s'est distingué par un traitement discriminatoire et ethniciste envers ses compatriotes. En effet, il a remis une somme de 30 briques à l'association des étudiants tchadiens au Sénégal (+ de 900 membres) et en même temps une enveloppe contenant 15.000 euros à un sous-ensemble composé exclusivement d'une cinquantaine de petits Zaghwas.
Vive le tribalisme au pays de Deby !

 


Al hadj Tarchane
Dakar

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0