Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

zenbada

 

L'ex Maire de la ville de N'djaména, Monsieur Mahamat Zène Bada, bénéficierait d'une semi-liberté depuis quelques semaines déjà.

En effet, suite au rappel à Dieu de son fils, l'administration pénitentiaire a été saisie par la famille pour permettre à Monsieur Zène Bada d'assister aux différentes manifestations organisées en des pareilles circonstances. L'ex Maire a été « libéré » et a pu participer aux différentes cérémonies de deuil.

Mais depuis lors, l'ancien Maire de la capitale ne passe que la nuit à la maison d'arrêt et de correction. Le matin il la quitte comme tout travailleur qui quitte son domicile pour se rendre à son lieu de travail et une fois la nuit tombée, il y revient.

Cette largesse de l'administration pénitentiaire a été déjà observée auprès d'autres personnes impliquées dans d'autres affaires tout aussi scandaleuses. Certaines en ont même profité pour prendre la poudre d'escampette.

Légalement, nous ne savons comment apprécier cette décision qui intervient souvent sans procès. Les prisons tchadiennes sont full et les Juges tournent le pouce en longueur de journée. Le lobbyisme et la corruption font le reste.

Tag(s) : #Flash infos

Partager cet article

Repost 0