Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cnai.png 

 

Recevant les voeux du Conseil National pour les Affaires Islamiques du Tchad (CNAI) à l'occasion de l'Aïd al kebir, Idriss Deby n'a pas manqué de faire un clin d'oeil à l'endroit de la communauté internationale, en premier chef la France, qui se mobilise pour libérer le Nord du Mali occupé depuis plusieur mois par des groupes armés islamistes.

 

Auparavant, s'adressant au nom du CNAI, le Colonel Hassane Hissein Abakar, président de ce conseil islamique tchadien, avait insisté auprès du Président de la République pour qu'il prenne des mesures expresses afin de renforcer la présence de l'éducation islamique dans les écoles d'enseignement français. Et pour ce faire, le Colonel Hassane Hissein Abakar a sollicité avec insistance l'intervention de Deby auprès du ministre de l'éducation nationale pour que des actions urgentes et concrètes soient prises durant cette année académique.

Répondant au Président du CNAI, Idriss Deby qui, visiblement n'est pas encore sorti de sa bouteille de la veille, avait quant à lui invité le CNAI à prendre ses responsabilité pour sensibiliser les populations tchadiennes contre les dérives islamiques qui secouent le continent africain. Deby a martelé que le Tchad est un pays laïc et les responsables religieux ont la lourde charge de favoriser une entente cordiale entre les différentes communautés religieuses du Tchad. En exemple, Deby a cité les pays du Maghreb contaminés les révoltes sociales, la Somalie et bien attendu le Nord Mali où sévissent des groupes armés terroristes qui malheureusement utilisent l'islam pour justifier leurs crimes. Deby a clairement instruit son Colonel d'imam a tout faire pour qu'une telle situation n'arrive pas au Tchad. 

Un discours complètement à l'opposé de ce qu'attendaient le Colonel Hassane Hissein Abakar et son Conseil. Le désarroi se lisait sur leur visage face à la gueule de bois de que présentait Deby qui a maintenant l'esprit bien ailleurs. Aujourd'hui, le ver est bien dans le fruit et ce n'est pas Deby qui puisse freiner sa propagation. 

 

La Rédaction d'Ambenatna   

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0