Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les pays pauvres sont menacés d'une "irruption explosive" de la pandémie mondiale de grippe H1N1 et ont besoin d'une aide financière d'urgence pour accéder aux vaccins, ont prévenu des responsables de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) dimanche à Istanbul.

"Ce à quoi on assiste maintenant, c'est que le virus A(H1N1) est en train de commencer à pénétrer chez certaines des communautés les plus pauvres du monde", a expliqué une experte de cette agence des Nations Unies, Julie Hall, lors d'une conférence de presse en marge de l'assemblée annuelle du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

"D'après nos prévisions, on pourrait avoir des conséquences d'un type différent une fois que ce virus commencera à décoller et que ces éruptions explosives auront lieu dans des communautés pauvres", a-t-elle ajouté.

L'un des coordinateurs des Nations-Unies contre la grippe, David Nabarro, a ajouté que si les laboratoires et les pays riches étaient prêts à mettre des vaccins à disposition des pays en développement, "nous sommes conscients qu'il n'y en aura suffisamment que pour une petite proportion de la population".

Il a jugé essentiel de "s'assurer que des vaccins adaptés atteignent les personnels de santé et des services publics essentiels dans les pays développés, à temps pour les aider".

L'OMS estime que la capacité mondiale de production des laboratoires est de trois milliards de vaccins contre cette grippe, soit au mieux un humain sur deux immunisé. La grippe H1N1 a tué plus de 4.100 personnes dans 191 pays et territoires depuis l'apparition du nouveau virus en mars, selon le dernier bilan de l'OMS.

Tag(s) : #Flash infos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :