Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COMMUNIQUE N°: 001/du 01/03/2009 portant création et désignation des membres du groupe de contact pour la recherche de la paix au Tchad.


- Constatant, indubitablement que la stabilité politique est une condition sinequanone pour la paix au Tchad.

- Constatant le degré très avancé de la détérioration de la situation sociopolitique au Tchad.

- Constatant sans indifférence que nous avons un devoir d’obligation patriotique de réagir pour défendre les droits des citoyens.

- Constatant ipso facto que sans le dialogue contradictoire aucune initiative de démocratie salutaire n’est possible.

- Constatant qu’il serait adéquat et idoine d’entendre et de prendre en considération tous les points de vue des forces vives de la nation du plus faible au plus fort.

- Constatant qu’en se désengageant de sa responsabilité citoyenne en ces moments difficiles, nous ne faisons que remuer le couteau dans la plaie.

- Constatant que la violence ne conduira qu’au désordre et celui-ci à la loi du plus fort.

-  Constatant sans vantardise ni prétention démesurée que le salut et la justice au Tchad ne puissent être exclusivement l’œuvre d’une composante qui, de son coté exclut  systématiquement toute initiative discordante.

- Constatant que l’exclusion et le dédain ne conduisent qu’à l’illégitimité.

- Constatant que le militantisme citoyen respectueux des valeurs républicaines peut contribuer positivement à la recherche d’un bon mode de gouvernance démocratique.

- Constant qu’il ne faut cependant être grand clerc pour s’apercevoir que l’inertie politique au Tchad découle de l’immobilisme de beaucoup d’entre nous.

- Constatant qu’un changement  forgé dans la violence et la guerre n’est pas l’issue idéale pour notre pays.

- Constatant qu’il y a au Tchad autant de champs incommensurables à défricher pour les semailles de demain.

- Constatant de façon irréfragable que tous les intellectuels digne de ce nom doivent être vigilants et ne pas tomber dans le piège de ceux qui contribuent à la pollution informationnelle en semant le tribalisme, le culte de la personnalité, la zizanie, l’exclusion, et tant d’autres maux par l’intermédiaire d’internet.

- Constatant que la jeunesse Tchadienne se doit d’être dans son ensemble responsable en bannissant de son corollaire  l’immobilisme, l’incivilité et le régionalisme.

- Constatant que nous ne sommes pas en droit d’angéliser ou de diaboliser aucune partie en conflit ou non au Tchad.

Il a été décidé suite aux différents points exposés ci-dessus et loin de toutes considérations malveillantes, à l’issue d’une réunion constitutive tenu à Alger, le 28/02/2009 la création d’un groupe de contact pour la recherche de la paix au Tchad(G.C.R.P.T).

Nous sommes ouverts à toutes initiatives œuvrant dans le sens de la recherche de la paix au Tchad. Il a été aussi décidé, la désignation des membres du bureau exécutif provisoire du dit groupe dont les noms sont les suivants : 

 

Coordonateur général : MAHMOUD  ALI  SAID



- Coordonateur général adjoint : MOUNMON  ABAYE
- Rapporteur général : BRAHIM AMADOU MALLOUM
- Rapporteur général Adjoint : MAHAMAT HISSEIN
- Membre ressource du bureau exécutif : AHMAT TOGOY MOUSSA
- Membre ressource du bureau exécutif : MAHAMAT SEID DJIBRINE
- Membre ressource du bureau exécutif : ABAKAR MAHAMAT ISSAKH
- Membre ressource du bureau exécutif : ALI ADOUM KODJI

En se basant dans la logique que toute œuvre humaine peut ne pas être parfaite et de surcroit critiquable, le bureau exécutif du groupe de contact pour la recherche de la paix au Tchad est ouvert à toute critique ou glose constructive.
Nous réaffirmons aussi que notre initiative s’inscrit en faux et en antagonisme par rapport à toute insinuation possible. 
  
Le coordonateur général du groupe
De contact pour la recherche de la
Paix au Tchad (G.C.R.P.T)
MAHMOUD Ali Saïd
E-mail :
mahamoud888@hotmail.com
Tél : 00213 662 79 41 59
        00213 770 45 82 27
        00213 557 10 59 70

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0