Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 


Annoncée comme étant une visite privée, le séjour de Deby  a présenté toutes les allures d’une convocation pour information. Cette visite s’est placée juste après le passage du Tchad devant le Conseil des droits de l’homme à Genève pour la revue annuelle sur la situation des droits de l’homme, la délégation tchadienne a sué sang et eau pour faire adopter son rapport, de l’aveu même du ministre Djasnabaille « nous avons eu beaucoup de difficultés à Genève… ». C’est dire qu’il a fallu que les soutiens du régime Deby, la France et certains pays de l’UE et l’UA mouillent leurs maillots pour qu’on y arrive.

Pour déférer à la convocation de Sarkozy, Deby a raté la cérémonie d’investiture d’ALI BONGO, quand on connait ses liens avec le régime du défunt père, c’est clair que l’ordre du jour était important. Le communiqué officiel de l’Elysée  fait part de discussions portant sur les relations bilatérales et sur la situation de la sous région.

Presque concomitamment à sa présence en France, la nouvelle politique américaine au Darfour était rendue publique. L’administration Obama a déclaré privilégier désormais la négociation et souhaite appuyer les efforts de paix pour régler la question du Darfour.

C’est un virage à 90° et on s’achemine lentement et surement vers un...

Cliquez sur ce lien pour lire la suite sur zoomtchad.com 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0