Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

soleil-copie-1.jpg


Très, très faible mobilisation des électeurs dans tous les quartiers de Ndjaména. Les Tchadiens suivent massivement le mot d'ordre de l'opposition qui les a appelé à ne pas participer à cette élection qui met en compétition Idriss Deby contre lui-même.

 

Pour l'heure, les obligés du régime MPS accusent inlassablement la chaleur accablante en ce mois d'avril (+45°c à l'ombre) et soutiennent que c'est une tendance générale commune à toutes les élections (frauduleuses) organisées juque-là au Tchad où le pic des votants est atteint dans l'après midi entre 15h et 17h. Attendons donc les minutes s'évaporées sous notre ardent soleil national, mais pour l'heure, aucune affluence, même les électeurs de la mouvance présidentielle se font rares.

 

On a aussi relevé que les observateurs internationaux et plus particulièrement les correspondants de la presse internationale sont suivis de très prês par les Agents de l'ANS(police politique) transformés pour la circonstance en agents de la CENI. Des consignes fermes et sans cesse renouvelées à l'endroit des correspondants des médias occidentaux qui leur interdisent de se prononcer sur le taux de participation. Vous pouvez zapper sur les radios entre RFI, BBC, Africa n°1 où sur les chaînes cablées de télévision, mais rien à faire, c'est l'auto-censure, on évite soigneusement de qualifier la participation de la population à cette élection présidentielle alors que c'est quelque chose de tout à fait normal.

Le taux de participation reste un critère important dans toute élection normalement organisée. Pour les législatives, le taux de participation était de 50%. L'opposition boycotte le vote et a appelé ses militants à ne pas se déplacer.

 

Wait and see. 

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0