Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

moussafaki.jpg
Excellent travail réalisé par nos amis du site Le Tchadanthropus-Web-Tv sur un sujet qui revient régulièrement devant l'actualité tchadienne en ligne. Des informations de première main appuyées par un document officiel, il faut vraiment le faire ! Il manque cependant à cette date la confirmation si le malfrat Hissein Fachir a déjà entamé le retour à son pays de butins.

Les ambassades, missions diplomatiques et autres chancelleries tchadiennes, si silencieuses et discrètes, subissent depuis deux décennies une descente aux enfers sans commune comparaison dans le monde. Il va sans dire que l'image du pays, déjà bien noircie par les scandales de toutes natures impliquant les hautes autorités du pays, en pâtit sérieusement. Mais aussi, le calvaire indescriptible des Tchadiens qui fuient sans interruption leur pays devenu pétrolier, reste entier car nos compatriotes ne peuvent compter sur ces fonctionnaires pour leurs formalités administratives. Du coup, tout le monde cherche à se caser comme réfugier politique, économique, social (pour les homos) et bientôt environnemental.

A ce stade, l'ambassade de Belgique tout comme celle de Genève ne sont que l'arbre qui cache la forêt. Notre grand-frère, Monsieur Salim Talha, a suffisamment exposé la situation. Ses confrères qui le lisent régulièrement à travers nos supports respectifs doivent maintenant lui emboiter le pas et dénoncer chacun à son niveau ce qui se passe dans ses murs. En France, au Niger, en Tunisie et partout ailleurs, il y a beaucoup de problèmes.

Le ministère des affaires étrangères cordonne toutes ces missions diplomatiques tchadiennes à travers le monde. Or, il se trouve que son patron, Monsieur Moussa Faki est aussi un Debydeboisson, toujours dans sa bouteille. Dans ces conditions, comment alors lui demander des comptes quand on sait en plus qu'il n'est pas maître de son département ? Les intérêts claniques priment sur ceux du pays !

Face à cette déconfiture diplomatique, c'est la démission pure et simple du Ministre des affaires étrangères Monsieur Moussa Faki qu'il faut réclamer car comme tout le monde sait aujourd'hui au Tchad et à l'étranger, là où il y a un Zaghawa rien ne marche. Donc chers Amis du Tchadanthropus, demandons le départ de Moussa Faki au lieu de l'appeler au secours qui sera vain.

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0