Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mafia ne fait que continuer

 

Hier, on nous annonçait que la société SOTEL Tchad a été rachetée par une compagnie britannique dénommée MID-Cost ; aujourd’hui c’est le tour des responsables de la compagnie Management holding limited (MHL), un groupe soit disant spécialisé dans le domaine de la construction des habitats sociaux, d’être reçu par le dictateur Deby. Ils lui ont proposé des plans de construction basés sur une technologie de dernière génération ???

Le site de la présidence va plus loin pour dire que le Président Directeur Général de MHL, Mr MOCTAR DIAGNE a annoncé la construction par son entreprise de près de 1.000 logements sociaux en trois mois ??? Et de rajouter que le Président dictateur Deby a encouragé cette initiative et que les contrats seront signés dans les jours qui viennent afin de permettre à l’entreprise de commencer les travaux ???


T
ellement ces opérations me paraissent grossiers et étranges que je ne sais par où commencer ?


Quelles sont ces compagnies dont
on n’a jamais entendus les noms jusqu'à hier ? D’où sortent –elles ? Quelles sont leurs réalisations ? Qui sont les actionnaires ? Quels sont leurs bilans ? Quelles sont leurs situations financières ? Pourquoi elles sont introuvables sur le net ? Voila autant des questions légitimes que les tchadiens sont en droit de demander ?


Construire
1.000 logements sociaux en 3 mois ? Il ne faut pas insulter notre intelligence. Même les préfabriqués ne peuvent pas être achevés en si peu de temps. Alors que cachent ces combines ?


Après avoir bradé le
pétrole de Doba ; après avoir pris contrôle de nos rares sociétés publiques et parapubliques qui sont passées entre les mains des dignitaires du régime ; après avoir pris contrôle du marché de délivrance du passeport tchadien ; après avoir pris contrôle de l’administration, de l’armée et de nos ambassades par la nomination des membres de la famille régnante ; après avoir monopolisé tous les marchés publics, et la liste n’est pas exhaustive… voila que la mafia continue avec le bradage de nos compagnies et autres marchés publics à des sociétés sorties de nulle part.

Personnellement je ne crois pas en l’existence des ces compagnies. Je pense que ce sont des structures montées de toutes pièces pour siphonner les fonds publics. Je mets au défi le gouvernement et surtout les ministres des finances, celui du plan, des affaires étrangères et enfin celui du commerce ainsi que la chambre des commerces, de prouver au peuple tchadien le contraire.

A mes frères et sœurs tchadiens, jusqu’à quand devrons nous rester les bras croisés ? Y’a-t-il encore une opposition politique au Tchad ? Que font les syndicats ? Les associations des droits de l’Homme, les associations de défense des droits des consommateurs ?


Le Tchad es
t le seul pays au monde où les produits de consommation peuvent augmenter de 50% voire 100% sans que les revenus des travailleurs suivent la même logique, et personne ne lève le petit doigt. Sommes-nous devenus amnésiques à ce point ? Qu’attendons-nous pour défendre nos droits ? Pourquoi certains ont-ils plus des droits que les autres y compris le droit de supprimer la vie d’autrui.


Non, nous avons assez dormi. Le temps est venu pour se libérer de cet asservissement. Certes rien n’est facile, le sacrifice sera énorme mais notre cause est juste. Nous devons nous battre car ceux qui vivent sont ceux qui luttent.

 

Par Ali Hissein

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0