Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

sarkozy_tchad.jpg
On parle d’un “Cinquant
énaire” d’indépendance quelconque du Tchad, pourtant que les réalités quotidiennes des africains dans l’ensemble avec ces dictateurs ignorants et criminels sans foi ni loi font comme si  pratiquement  l’Afrique a reculé de deux cent ans en arrière pour être dans les mêmes positions abandonnées d'antan des Empires et de royaumes en Europe Médivale. Le mal du Tchad c’est la France, parce que la paix et la justice ne s’attribuent jamais !

IL nous faut de sacrifices “à la Tunisienne” pour que le peuple tchadien en particulier et tous les africains en general trouvent leur vrai pouvoir du peuple par tous les moyens possibles! Pour ce faire, il y a plusieurs formes de Résistance dont les plus éfficaces sont la guerre, arme à la main ou la rue à la Tunisienne! Hommage et Gloire au Héros Mohamed Bouazizi ! Nous tous serons derrière lui d’une manière ou d’une autre, c’est juste question de temps qui reste, pour la cause de la Justice, la Paix et la Démocratie si cette situation dramatique et tragique ne change pas en faveur des aspirations legales et legitimes des peuples opprimes, surtout en matiere de leurs droits des vies humaines! Combien nous avons senti du fond de notre coeur la douleur de sacrifice de Mohamed Bouazizi et sa famille respective !!!

Pourtant, les tchadiennes et tchadiens ont aussi tenté toujours toutes les formes de révolution, de la rue à la guerre arme à la main depuis la veille de l’occupation du Tchad par l’armée française en Avril 1900, cela fait bientôt cent-dix ans (110) jour pour jour que le peuple tchadien est en guerre contre les régimes français qui se succèdent au pouvoir;  à titre d’exemple, n’oublions pas les toutes dernières manifestations populaires qui ont marché sur le palais rose à Ndjamena en Août 1993 mais matées par la plus ferme cruauté de l’armada (des Bazooka, des mitralleuses 12,7 ou 14,5 mm, des grenades offensives) de Deby et ses maîtres à la suite de massacres du village de Niguilim dans le Ouaddai. Au jour de son marché hebdomendaire, tout le village de Niguilim a été encerclé par les gardes rapprochées de Deby puis calciné avec tout ce qui peut se trouver, non seulement sur le marché mais tout le village dont dit-on qu'on aurait compté au moins 180(cent-quatre-vingt) personnes enfants, femmes et hommes sans oublier toutes sortes de catégories d’animaux domestiques.

 D’autre part, toutes les résistances arme à la main du peuple tchadien contre la dictature a été brisée à plusieurs fois par les forces spéciales militaires françaises (ce sont des unités commandos d'élite specialisés dans des opérations rapides d'intervention en cas de situations d’urgence extrême en faveur des protegés dictateurs choisis et mis au pouvoir par l'Elysée), par exemple, les MDD (le mouvement de la democratie et de developpement) a combattu le régime de Deby pendant neuf (9) ans (de 1990-1998) à l’Ouest dans la zone du Lac-Tchad jusqu’à arriver à (5) cinq kilometres du palais rose en 1992 sous le commandement de Colonel Barkai Aowi  secondé de Colonel Sougui Imer Dahobou mais l’aviation militaire française venant de Gabon a bombardé sans relache durant (3) trois jours pour les repousser !

Le FUC (le front uni pour le changement fondé et présidé par le Capitaine Mahamat Nour Abdelkerim dit Mahamat Nour Tama) a combattu le régime criminel de Deby pendant (2) deux ans (2004-2006) dans l’Est du Tchad jusqu’à leur dernier assaut qui a investi une bonne partie de Ndjamena en Avril 2006 pendant 24 heures de combats sans merci sous le commandement de Commandant Togoï Adoum Okormi a été matées aussi par l’aviation militaire française venant de Bangui (RCA) ! 

Le MDJT (le movement de la democratie et justice au Tchad fondé et présidé par le Juryste Youssouf Togoï  Okormi) a combattu le régime dictateur de Deby pendant (6) six ans (1998-2004)depuis le Tibesti mais Idriss Deby en conivence avec Khadafi et les services sécrets français de renseignements avaient pu assassiner Youssouf Togoimi et recuperé les 2/3 de résistants avec de fausses promesses de pétro-dollard et de postes de responsabilité!

Enfin et pour la dernière fois, Ndjamena a été investie définitivement le 2 Février 2008 par la résistance (une coalition des RFC-renaissance de force de changement dirigée par Monsieur Timan Erdimi, UFDD-union des forces pour la democratie et le developpement dirigée par le General  Mahamat Nouri  Allatchimi, UFDD/F-union des forces pour la democratie et le developpement fondementale dirigée par le Colonel Abdelwahit Aboud Mackay, UFCD-union des forces pour le changement et la democratie dirigée par le Colonel Adouma Hassaballah) depuis la frontière Tchad-Soudan; mais pourquoi beaucoup de gens disent que ce jour le 2 Février 2008 le régime d’idriss deby a été à deux doigts de culbuter, de tomber, etc?

Hors, en réalité le régime était clairement renversé, chassé à 100%!; par exemple, qui  doute qu’ il y a eu des unités de la  coalition rebelle qui ont fait pratiquement 2 jours et 2 nuits devant le palais rose à moins de (150)cent cinquante mètres contre les forces françaises qui protegeaient la Présidence ?; le seul handicap à cette prise de pouvoir par la résistance ce jour était sûrement les facteurs cruciaux comme l’ignorance, naïveté manifeste et lenteur aiguë de GL Nouri qui a cru avoir déjà pris le pouvoir et la trahison de la clique de Timan Erdimi qui a préferé definitivement que le pouvoir reste, reste dans les mains de Deby par rapport à toute autre personne que lui (Timan) et enfin la contre-offensive Terre-Air très décisive de forces speciales françaises avec une frappe aérienne moderne que les résistants ne s’attendaient pas ont sauvé le régime dictateur de Deby après (3)trois à cinq (5) jours de combats acharnés autour du palais rose (Presidence) et le Camp de Martyr d’en face.  Plus particulièrement ce jour la résistance avait chassé le régime d'Idriss Deby Itno malgré l’intervention militaire française si la clique de Timan Erdimi n’a pas trahi à la dernière minute!

C’est-à-dire, dès la fin de combats violents et décisifs entre Massaguet et Djermaya, Idriss Deby  Itno a fui se cacher à l’ambassade de la France en évacuant dare-dare toute sa famille au Gabon par les avions de transport C-130 français pour que les français travaillent à sa place et c’étai fût fait exactement comme nous vous le décrivons ici. Pourquoi a-t-il fui se cacher derrière les français s’il est brave comme il a l’habitude de se vanter devant des femmes et des enfants après avoir retrouvé son fauteuil ?

 Car tous les dictateurs surtout africains sont “dictateurs” parce que leurs maîtres français mettent à leur disposition tout ce qui est possible comme service nécessaire pour leur maintien au pouvoir aussi long temps qu’ils sont vivants (de renseignements civils et militaires, de la diplomatie à l’échelle internationale, de l’armée française, etc)mais il arrivera sans nul doute le jour où les français ne seront jamais capables de les protèger.  Ce jour du 2 Février 2008, en plus de la participation de l’armée française sur le terrain, le gouvernement français de Sarkozy a réuni même le Conseil de Sécurité des Nations-Unies en quelques heures pour apporter l’appui nécessaire de toute la communauté internationale au régime dictateur et criminel de Deby en condamnant l’action salutaire de la résistance nationale contre la dictature. 

Pour ne pas être long sur ces affaires connues même du public tchadien comme africain ou autre, nous allons juste terminer nos propos par la question suivante: Que pense le peuple français de cette politique perpétuelle de leurs élus qui continuent de soutenir des dictateurs pendant de décennies contre la vie des peuples tout entier?  Par ailleurs, ce qui est trop chagrinant c’est ce qu’il y a des ignorants, de simples marionettes et ânes costumés dits “experts internationaux” et esclaves aux services des puissances coloniales parlent d’une quelconque “convention de torture” pourtant que de milliers et de milliers de personnes sont partout torturées sans mesure, sans aucune question de nulle part sous leurs propres yeux dans des prisons de ces régimes criminels protégés de la France, c’est incroyable !! Le sort de Ben Ali attrapera tous les dictateurs parce que l'heure a sonné !

Vive la Résistance contre toute dictature!

Korei Djimi, président de RTJ.

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0