Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

debytenu.jpg

Un 1er mai pas comme les autres. Certains ont vite trouvé en parlant de coup d'Etat du muguet au Tchad. Alors que le monde entier battait au rythme de défilés des travailleurs qui réclament plus d'avantages sociaux, au Tchad d'Idriss Deby, l'esprit est bien ailleurs.

Déjà hier, mardi 30 avril 2013, un communiqué de l'Etat major lu à la télévision nationale apportait un démenti sur les arrestations tous azimuts opérées ces dernières heures à Ndjaména. Les évènements de cet après midi confirment donc le malaise qui couvait. D'ailleurs, les observateurs avertis ne peuvent être surpris par cette tournure caractérisée depuis quelque temps par des changements fréquents au sein des services de sécurité et des renseignements.

Quoiqu'il en soit, un fait majeur s'est déroulé ce mercredi 1er mai et qui a occasionné la mort de plusieurs personnes, des blessés et des arrestations. En attendant de voir plus clair sur cette affaire dans les heures qui suivent, on peut dire d'ores et déjà que le régime honni des Itno devra en plus de surveiller les frontières à l'Est et Nord, faire attention à tout ce qui bouge autour de lui. Car, ce régime est arrivé à son apogée et tout doit être entrepris pour abroger la souffrance des populations. ll n'y a pas d'autre alternative. 

Quant aux griots attitrés du régime, ils peuvent continuer à scander "tout est calme, tout est calme" mais comme le dit le Pr. Oumar Sangaré : "Si longue et si noire que soit la nuit, il vient toujours une heure où enfin le jour se lève.".

Mahamat Abakar

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0