Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous réagissons sur l'issu de la désignation de Derdei du Tibesti; en tant que 17e descendant de Derdei Derwoulti, j’apporte toutes mes Félicitations qu’à même au nouveau Derdei à la tête du Tibesti, sa Majesté Monsieur Erzé Barkai !

Mais par contre, notre réaction c’est que nous emettons des réserves à cause de l'implication personnelle du dictateur, parce qu'intervention d'Idriss Deby veut dire la division à coût sûr, et nous allons voir que cette intervention risque de bouleverser toute la tradition de sucéssion (millénnaire) de Derdei du Tibesti.

Normalement, il doit y avoir déjà une personne désignée (c’est à tour de rôle) dans la famille “Tomagra” qui a la priorité de succession au Derdei; et en cas de litige, c’est cette même-famille qui doit trancher soit par consensus ou parlementairement mais avec cette intervention hautement politique, il y a un risque d’avoir des complications très dures et voire mêmes coûteuses en terme de conflits internes à moyen ou long terme; par exemple, dans un passé recent, il y a eu des guerres dans notre communauté “Tomagra” à la suite de la succession de Derdei Chahai à cause de problèmes politiques; et c’etait grâce au Président Habré que tout avait été rémis en ordre dans la monarchie de Derdei après la mort de Derdei Weddei Keffedimi (père du Président Goukouni Weddei).

Par exemple, tout recemment encore, nous sommes tous temoins qu’Idriss Deby a chamboulé toutes les chefferies tradtionnelles dans tout le Tchad, en commençant par son propre canton Bideat, juste pour faire son frère Timan Deby, “sultan”, tout en partageant d’autres chefferies jusqu’entre de frères de même père et même mère, juste pour les mettre en conflits d’abord puis les museler en mini-mini groupes rivaux afin de les soumettre au Sultanat de “Itno” avec la suite de tous les problèmes de division qui s’ensuivront dans ces sociétés.

Il y a un proverbe du village qui dit, nous citons “Nagui hiski, Naguini Hiski” fin de citation, qui veut dire que la rivalité ou (la haine) est un héritage et l’amour ou (l’amitié) est aussi un héritage. Idriss Deby, comme il faisait avec les problèmes de candidature de Deputation pour avoir un parlement à sa guise, met de l’argent par-ci, de menaces par-là, de promesses, etc, pour résoudre à sa volonté les choses; et c’est ce qui va toujours rebondir d’un moment à l’autre. Alors, croyons-nous à Idriss Deby pour un bon travail dans cette affaire de Derdei ?

Par ailleurs, regardez ce qu’Idriss Deby vient de mettre en scène dans le canton Annakazza ! Ce n'est pas pour rien qu'il a prononcé la destitution ou suspension du chef de canton Alhaj Toldjei Abdraman Mahamat. Alors, aussitôt nous apprenons qu’IDI invite son frère Timan, sultan à aller faire une cérémonie de remise du “Turban” et cela signifie automatiquement que déjà prochainement, Alhaj Toldjei qui n’a peut-être pas compris le jeu ou se contente tout simplement de ce geste de remise, parce qu’il a été paniqué croyant qu’il va perdre definitivement sa chefferie, doit son salut au Sultanat d’Itno. Ce n’est que le début !

Korei Djimi

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0