Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

forcesufdd1.jpg
L’une de trois (3) principales forces d’Idriss Deby dans sa dictature, est notre manque d’unité; par exemple, regardons les nombres de soi-disant “partis politiques” au Tchad qui sont crées, manipulés et gérés par Deby et ses maitres pour juste faire croire au monde qu’il y a la démocratie au Tchad; mais sur le terrain, soit vous obéissez aux règles de leur “démocratie”comme ils sont tenus de le faire aujourd’hui, soit vous disparaissez n’est-ce pas ?  Malgré tout sur 120, le FARF de Yorongar attire toute notre attention, parce qu’il a travaillé tant bien que mal contre le régime d’Idriss Deby, techniquement avec des preuves (de luttes internes, des livres, des forums organisés contre Deby, des interventions diverses, etc) à l’appui, à l’interieur comme à l’exterieur.

Le seul problème avec Yorongar, c’est dirait-on qu’il ne chercherait pas suffisamment d’autres associations, d’autres coalitions, d’autres alliances ou même pourquoi pas de fusion avec FARF si l’on a des idéologies similaires, des objectifs similaires, etc (parce que nous ne sommes au courant de rien dans ce sens)et cela serait une erreur très grossière, parce que plus il veut faire seul, plus il perd sa crédibilité qui est déjà perçue par beaucoup comme une affaire manipulée de toutes pièces pour un appui à la “démocratie de Deby” seulement, surtout avec sa présence toujours sur le terrain à Ndjamena.

D’ailleurs, je l’avais appelé personnellement depuis Montréal, Canada vers la fin 2005 en lui demandant de m’envoyer  d’abord une carte d’adhésion à FARF à titre personnel mais ce qui m’avait surpris c’est qu’il n’a pas réagi à ma demande, ni pendant notre discussion sur la situation au Tchad, ni après. Mais ce n’est pas grave, moi personnellement je ne suis pas assoiffé d'un pouvoir pour le pouvoir, car tout ce que je souhaite c'est que le Tchad trouve une bonne personne comme dirigeante, femme ou homme de l'Est, du Nord, de l'Ouest ou du Sud que je me rallierai à elle sans condition pour l'avenir de nos enfants.

La preuve en n’est que si ce n’est pas à cause de l’interêt général du peuple tchadien, c’est ce irresponsible dictateur qui est mon parent plus que Yorongar, parce qu’il est le père de mes neveux et nièces. Si je veux, je peux aller faire ce que les autres opportunistes sont en train de faire avec Deby mais une fois que ma conscience est venue et avoir decidé sur un idéal dans l’histoire du Tchad (vaut mieux tard que jamais), alors je souhaite mourir dans cette peau que de revenir supporter Deby encore!

Autrement, à  l’exterieur nous sommes divisés, à l’intérieur nous sommes divisés, nous ne voyons personne prêcher l’unité nulle part, même dans les diasporas tchadiennes en étranger, nous avons un pied dédans, un pied déhors; chaque personne, pour attirer l’attention de Deby, crie un peu de gauche à droite pour être pêchée et ainsi de suite, par exemple, regardons cette soi-disant “Déclaration de Dakar ou “Conference de presse de Dakar du 1er Décembre 2010” etc, l’une signée par un certain Monsieur le capitaine pilote Ismael  Moussa  “president de FSR”, et l’autre par un autre Monsieur Jean-Didier Nandinguim Kamnadji  “president de CDC/PR”, etc, tous avec de beaux discours mais sans jamais mettre l’accent  honnêtement sur l’unité pour chasser Idriss Deby, plutôt ils parlent de médiation en faisant de louange à Abdoulaye Wade president du Sénégal. C’est vraiment ridicule, mais dit-on que le ridicule ne tue pas les tchadiens ! C’est dommage. A l'echelle mondiale les tchadiens ne meritons aucun honneur !

Est-ce que voulons-nous réellement le départ d’Idriss Deby ?  Par quels miracles, sommes-nous si assoiffés de pouvoir, de materialisme, d’égoïsme, de lâcheté et d’ignorance ?  Alors, est-ce que négocier avec Deby ou chanter pour Deby peut changer quelque chose dans sa volonté de garder le pouvoir tant qu’il est vivant?  Chers frères et soeurs, ne soyons pas si ridicules, car avec Deby, négocier n’a pas de sens maintenant; avec Deby, faire des accords n'a pas de sens non plus aujourd’hui, et moins encore rallier sans condition signifie renforcer Deby dans ses mascarades! Et il a bien compris que c'est devenu un marché.

Et d’autre part, être opposant en “solo” n’a aussi même pas de sens aujourd’hui, c’est pourquoi cet appel est notre Nième appel depuis un bon bout de temps en direction de toute tchadienne et tchadien pour faire un front commun plus large sans condition où que nous soyons. Par exemple, en 2006 nous avons rapproché Dr Bichara Idriss Haggar à Hull (Canada) qui se reclame d’être president d’un CNRT(?) mais il reste silencieux, en 2008 nous avons discuté avec le Dr Ly Ngardigal SG de l'ACTUS/PRPE au Telephone et un écrit sur sa propre demande pour qu’on s’organise dans un front commun de lutte mais aucune reponse à notre écrit, nous avons eu à discuter avec l’un des fils du defunt Dr Ibni Mht Saleh mais ils sont restés silencieux (ces jeunes enfants du  defunt sont trompés par la clique de sarkozy ).

Mais qu’est-ce qui ne va pas exactement ? On a beau accuser les français de proteger les dictateurs, on a beau accuser nos divisions internes comme héritage colonial, on peut accuser une personne comme Deby de tout le mal du Tchad, deux personnes comme Nouri et Timan de ce qu’ils ont fait...jusqu'à même accuser dix personnes de tous les maux possibles mais au bout de compte ça fait comme si nous sommes tous à la recherche de comment parvenir à gagner la confiance de Deby que de chercher la confiance et l’unité de toutes les tchadiennes et tchadiens pour renverser Deby!

 Vraiment c’est bizzard de chercher la confiance de Deby à un moment où Deby n’a pas envie de nos mesquineries de ces genres!  Pourtant, naturellement Deby n’a même pas de confiance avec son propre ombre.  Alors, qu’est-ce que nous attendons encore de cet homme? Vingt (20) ans, jour pour jour est largement suffisant si Deby va changer pour l’avenir du Tchad. Soyons serieux!

Aujourd’hui, nous lançons toujours notre “Nième”appel en direction de toute et tout tchadien qui cherche une solution de chasser Deby; nous voulons le contact de toute personne, femme ou homme qui a le seul et seulement seul objectif idéal de lutter contre toute dictature au Tchad, de Deby aujourd’hui ou de qui que ce soit de demain après Deby; parce que toute l’affaire de notre vrai malheur, n'a peut-être pas encore commencé. Donc, c’est le moment à jamais de nous unir pour un front commun de lutte contre la dictature au Tchad.

Vive la Résistance contre la dictature au Tchad !

Korei Djimi, prdt de RTJ

kodjimi@yahoo.fr; dkoreimi@live.ca

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0