Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fatou, travailleuse, porteuse d'un Permis C, tuée dans son lieu de travail vaut 35.000 FCH (= 17.237.475 F Cfa). La somme accordée à sa maman par le justice genevoise !

Dans son commentaire sur mon blog reprenant un article publié au Sénégal et portant reportage sur le procès de ma compatriote Fatou (34 ans) tuée par un Britannique (58) avec un revolver de calibre 357 Magnum en pleine tête. Sans raison, au Good Time, le bar dans lequel elle travaillait comme serveuse, Minet; blogguer de la Tdg, pose cette question qui me sert de titre.

Je voudrais dire ici ce que je n'ai pas pu écrire dans mon article publié dans mon pays pour éviter d'inutiles tensions. Oui, j'ai bien l'impression que les jurés se foutaient pas mal qu'une femme, émigrée et jeune travailleuse noire ait pu être tuée si lâchement par un chômeur Britannique dont la spécialité est de fréquenter les bars à champagne à coups de centaines de francs suisses!

A la sortie du procès j'ai entendu une jeune fille, membre du Jury, pressée d'allumer son portable crier " On est enfin libre". Quelle victoire! La mère de Fatou était juste à côté d'elle, moi aussi. Peut être ne l'a t elle jamais vue durant ce procès?

Heureusement que le jury populaire va être éliminé en Suisse. Et je ne sais même pas s'il faut vraimenet s'en réjouir. Le droit aujourd'hui est aussi affaire d'argent. Vous avez un bon avocat prêt à se mouiller et qui sait que sa peine sera bien rémunérée, vous avez toutes les chances de vous en sortir. Sinon, eh bien, tant pis!

L'autre impression qu'on a c'est que la Justice suisse, et c'est vrai se consacre uniquement sur l'accusé, la victime elle est mise aux oubliettes.Il a été peu de Fatou durant ce procès. Pourquoi bon d'ailleurs, elle est déjà morte! Le Britannique pouvait faire le clown en plaidant une maladie chronique, celle d'être un ivrogne. Mieux il a été aidé par l'expertise psychiatrique qui souhaite pour ce malheureux buveur de champagne au prix fort rien d'autre qu'un traitement.

 Oui, c'est vrai la justice d'aujourdhui privilégie la guérison à la sanction.

Mais ce dont il faut vraiment avoir peur, c'est qu'un jour, une personne parce qu'elle déteste une autre personne et sans raison, ou même qu'elle l'aime, se mette à boire et sort son revolver et la descende. Et que l'on retrouve quelques deux années ou trois ans après cet homme se pavanant dans un bar ou ailleurs. En toute insouciance.

Et reste à savoir si ce Britannique comme l'a soulevé le procureur ne va pas tout simplement fuir la Suisse pour se réfugier en Grande Bretagne. Dans son pays les criminels ne sont pas extradés.

La mère de la victime, Amy Triponez m'a dit ceci: " J'aurais préféré dans ces conditions qu'on le relâche. Si on m'avait demandé à prononcer la sentence je l'aurais libéré"

Et en bonne Sénégalaise porteuse de bonnes valeurs et en bonne Suissesse respectueuse des Lois de son pays, Amy me confiera, la gorge nouée de tristesse : " La Loi c'est la Loi, il faut la respecter"

 Repose en Paix FATOU !



Note du blog

 

Elhadji Gorgui Ndoye Wade, Journaliste de son état, exprime ainsi sa colère dans cet article. Le droit de l'hommiste qu'il prétend être, très actif dans le dossier de l'ancien Président Tchadien Hissein Habré, a ici reculé comme pas permis, face à un verdict injuste, raciste et humilliant. Notre défenseur des droits humains s'en remet au... bon Dieu.

 

Tout de même, nous nous permettons de lui rappeler que son pays a adopté depuis janvier 2008 la compétence universelle, cette loi qui permet aux Magistrats sénégalais de rendre justice sur la terre toute entière à toute personne et particulièrement aux Sénégalais, victimes d'injustice. Mais comme on peut facilement comprendre, entre la Suisse où il gagne sa vie et le Tchad qu'il ne connait que virtuellement, la lutte contre l'impunité se mesure. Qui est fou...

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0