Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

evaristeEvariste Djétéké, cet exilé économique au Sénégal depuis plusieurs années, a cru un certain temps qu’insulter le Président Hissein Habré et toute personne ou organisation qui le soutient est maintenant un droit.

C’est vrai que les autorités actuelles du Sénégal ont posé des actes incroyables qui violent le Droit de manière irréfutable où seule la corruption à haut Deby peut justifier. Aussi, en bon Kartcha, Evariste a vite pris sa machette et s’est mis à porter des coups. Oui, comme aujourd’hui en Centrafrique, hier Evariste Djétéké et ses frères s’abattaient sur d’innocentes populations civiles musulmanes prises au piège d’une barbarie aveugle de leurs frères du Sud. C’était en 1979, les Codos qui agissaient comme aujourd'hui les anti balaka, ont massacré près de 2.000 musulmans à Moundou, Sarh, Koumra, Pala, etc. La raison : la perte du pouvoir du régime Sudiste à Ndjaména. Cette haine viscérale contre les musulmans (doums) et particulièrement contre les Goranes est à ne pas douter toujours là et même à fleur de peau pour certains Kartchas.

 

Sur son blog de haine anti doums, soutenu par des individus qui agissent avec des pseudonymes mais du reste bien identifiés, le Kartcha Evariste Djétéké fonce avec ses diatribes, s’en prenant au Président Habré, à son épouse, au Collectif Cas-Habré, aux Sénégalais, qui ont tous commis le crime d’user de leur droit de s’exprimer et de défendre une position. Naïvement, Djétéké a cru que le pouvoir de Sall Macky pourrait tout faire, tout museler, tout opprimer et que les autres allaient aussi tout simplement se laisser manger à la sauce aux poissons, le foutu djeb.

     

Lorsque la citation à comparaitre lui a été servie, le Kartcha Evariste n’en croyait pas à ses yeux ! Il lance sa dernière machette qui tombe à ses pieds. Le Halluf se met à péter et se dégonfle malgré le soutien virtuel d’autres Kartchas installés bien au froid.

L’attente fut longue mais le jour J arriva. A l'audience, pas l'ombre d'un chien, pardon, d'Evariste Djétéké qui avait pourtant clamé haut et fort sur son blog de haine que la lumière jaillira ce jour-là. Report à une deuxième date mais le vaillant Kartcha brille encore par son absence. Une troisième et dernière audience a été fixée pour le jeudi 19 décembre 2013 mais là encore le kalb ne pointe pas son museau. Il aurait pu saisir l'occasion et venir aboyer en toute légalité mais ça il faut être plus qu'un Kartcha.

 

L'affaire Djétéké contre Mme Habré a été jugée et le verdict est attendu pour le debut du mois de février 2014. D'autres plaintes sont attendues contre Djétéké annonce t-on à Dakar. D'ici là, d'autres surprises peuvent arriver. 

 

Tag(s) : #Articles- Affaire HH

Partager cet article

Repost 0