Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

victimesmines.jpg751 victimes civiles comme militaires ont été recensées, a dit M. Ndiaye dans un entretien accordé à l’APS, en marge de la journée dédiée au ministère des Affaires étrangères à la 19-ème édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK). 

‘’Pour les victimes civiles survivantes, a-t-il poursuivi, il faut les aider dans les soins médicaux, dans la rééducation, les appuyer sur le plan psychologique, sur l’appareillage pour la mobilité et, éventuellement, faciliter leur réinsertion socio-économique’’. 

A cet effet, il a signalé que le CNAMS a lancé, en 2010, cinq projets dans le domaine des activités génératrices de revenus. Des projets qui ont mobilisé une cinquantaine de victimes. 

Le centre intervient également dans l’éducation aux risques des mines, a-t-il souligné. ‘’ En attendant le déminage complet, les populations qui vivent dans les zones contaminées, nous les éduquons à avoir des comportements sures’’, a-t-il indiqué. 

Des séances sont ainsi organisées avec des ONG, des radios communautaires et des musiciens pour les sensibiliser sur les réflexes qui leur permettent de vivre sainement dans un environnement contaminé. 

‘’Nous faisons aussi un plaidoyer en direction des groupes armés pour les amener à abandonner l’utilisation de mine anti-personnel’’, a-t-il indiqué. Le CNAMS a démarré ses activités de déminage en février 2008.

APS

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0