Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

arton138


Le célèbre dicton nous rappelle que « la vengeance rend aveugle ». S’il y en a un qui a complètement perdu la vue et la raison dans l’affaire Habré, c’est bien Monsieur Reed Brody, Conseiller juridique à l’Organisation américaine de défense des droits de l’homme, Human Right Watch (HRW).

 

En effet, l’homme a complètement disjoncté et ne s’exprime qu’en termes ethniques, tribaux, sectaires et confessionnels du Tchad. Dans son langage perfide, tout est Nord – Sud, Gorane, Sara, Zaghawa, Hadjaraï, etc. Plus tribaliste que lui dans ce Tchad d’aujourd’hui, tu meurs.

 

Mais on se demande bien de quoi se venge M. Brody ? De rien normalement. L’homme a découvert le Tchad en 1998, il a expliqué dans une émission télévisée que c'est Mme Delphine Djiraïbé qui est allé le chercher et lui expliquer qu'au "Tchad aussi, nous avons notre Pinochet" et depuis lors il s’est accroché à l’affaire Habré pour en faire un défi personnel.

Islamophobe incomparable, il a facilement épousé les thèses séparatistes et confessionnelles développées par une bande d’individus complètement désarmés face à la nouvelle configuration politique du Tchad après Habré. Même s’il vomit Idriss Deby, qu’il crache dessus en privé, Reed Brody a fini par comprendre et accepter, ce n’est pas évident pour un nassara gros lard comme lui, qu'il est contraint de flirter avec le monstre d'Amdjarass pour pouvoir avancer dans ce dossier.

Dans ce document qu'il a pris le soin d'envoyer aux blogs et sites tchadiens et d'autres, le constat est le même : les Kartchas, encore les Kartchas et toujours les Kartchas. Après les Djiraibé, Moudeina, Aboufouta, Guenguène voici les Josué, Enoch, Doumassalem, etc.

Ce n'est pas étonnant quand on voit dans quelle misère humaine ces populations vivotent aujourd'hui, on comprend parfaitement pourquoi le compteur de "victimes" est devenu fou, il marquait 7 jusqu'à tout récemment et subitement on annonce 1015 ! M. Brody doit faire attention aux fausses identités, aux fausses victimes, aux faux témoignages même s'il peut toujours compter sur l'expertise des mercenaires Sénégalais, ou plutôt les tirailleurs Sénégalais, toujours prompts à faire le sale boulot quand il s'agit de l'argent. La justice est semble t-il devenue internationale, faites donc gave M. Brody.

Autre conseil gratuit, ce ne sont pas les Kartchas qui ont combattu le régime Habré. Les oncles de Jacquelines et Djiraibé ont passé des jours heureux sous le régime Habré, ils passaient leur temps à se souler la gueule et se reproduire comme des lapins.

Tag(s) : #Articles- Affaire HH

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :