Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

alkanto

La Télé-Tchad a montré hier des images d’un « ralliement » pas comme les autres.
En effet, nous sommes habitués de voir ces dernières semaines à la télévision nationale des images montrant des hommes en treillis accueillis ça et là, parfois même triomphalement !

Et à chaque fois, nous assistons aux mêmes discours inlassablement joués. Un refrain de discours de bienvenue, la plus part complètement désarticulés, abordant à la fois la réconciliation, la paix et le développement, et faisant des éloges dignes d’une séance d’allégeance à un monarque contemporain. Finalement, on n’y pige rien, les auteurs eux-mêmes affichent une gueule déphasée qui trahit leur véritable engagement auprès du régime. Véritablement le coeur n'y est pas.


C’est dans ce contexte de désarroi de la rébellion armée que la machine MPS, longtemps restée en panne, essaie de redémarrer pour préparer les élections à venir. Les hommes de Nagoum s’activent jour et nuit pour capitaliser ce qu’ils considèrent comme une grande victoire définitive sur la rébellion de l'Est.

Force est de constater que la machine MPS s’est terriblement grippée, d’ailleurs elle n’a jamais réellement carburé en 20 ans d'activités pour espérer retrouver un certain automatisme qui n'a jamais existé. Le secrétariat général du MPS s’arrache les cheveux pour palier à cette carrence, promet des postes, miroite des sommes sonnantes et trébuchantes, intimide les porteurs de voix, implore même le bon Dieu pour qu'enfin la masse laborieuse se mobilise et porte tout haut les couleurs du parti Etat, et au-delà celles du trône des Itno.  Mais en vain. Le MPS n’a aucune représentativité nationale, il est vomi par l’ensemble des populations tchadiennes, ceux qui crient en longueur des journées les éloges de son président Idriss Deby Itno ne sont que des mange mil, des véritables profiteurs avec de l’argile à la place de la cervelle.

Constatant ce désamour national palpable, la cellule de communication du MPS (renforcée par l'ANS) accentue sa main mise sur les médias nationaux (télé, radios, journaux), menace les journaux privés, renforce la censure sur les sites et blogs Internet et figurez-vous, même les griots sont réquisitionnés pour qu’à tout prix la mayonnaise prenne et que tout Ndjaména vit et respire au rythme du MPS. Mais toujours rien, aucun résultat. La médiocrité demeure la marque déposée du régime Deby.

C'est dans ce tourbillon de désarroi total que nous apprenons le ralliement de notre bien aimé humoriste national, Zakaria Haïkal, bien connu sous le sobriquet du « Commandant El Kanto ». La Télé-Tchad a montré le meeting d’ouverture du bureau MPS du 8ème arrondissement de Ndjaména, baptisé « BUREAU MPS EL KANTO ». Le concerné était bien présent et a pris des lourds engagements en faisant des déclarations politiciennes fracassantes que nous ne relayons pas ici.

Bref, en tant que citoyen tchadien, Zakaria Haïkal est libre de militer dans le parti de son choix, fut-il le plus horrible de toute l’histoire politique du Tchad. Tout de même, en sa qualité d’Artiste, Zakaria apprendra bientôt à ses dépens les actes politiques qu'il posera car ses compatriotes ne sont pas des cancres et parviendront à faire distinction entre le comique et la politique, ils savent aussi qu’ailleurs les Artistes constituent des contre-pouvoirs, militent pour les causes humanitaires, la justice sociale et la bonne gouvernance… Tous ceux qui se sont mis au service des dirigeants corrompus et criminels ont été rapidement dépeints par les mêmes populations qui les ont adminré, adoré et hissé au plus haut niveau. C’est dommage pour lui  qui a su si bien peindre à merveille les réalités quotidiennes des Tchadiens. On verra bien s’il parviendra à drainer son grand public pour le triomphe du MPS aux prochaines élections pourtant gagnées d’avance. Bienvenue en politique Zakaria….. Deby !

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0