Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

photo--10-.JPG


Le déploiement de l'armée française censé, éviter un génocide, le terme est, du Ministre des Affaires Etrangères français Fabius, est en train d’en provoquer un autre contre les populations tchadiennes installées depuis des décennies en Centrafrique et majoritairement musulmanes.

 

Des scènes abominables, femmes massacrées à la machette, enfants éventrés, oui, on assiste après le Rwanda, à un massacre à grande échelle de populations prises pour cibles par d'anciens militaires de Bozizé réorganisés par la France, dans la brousse, en milices anti musulmanes. Ces milices revanchardes ont soulevé les populations chrétiennes pour procéder à une chasse à l'homme et à s'attaquer aux milices de la Séléka qui ont pris le pouvoir en renversant le régime de Bozize, mais aussi contre les populations civiles d’origine tchadienne.

 

L'armée française et tous les faits rapportés par les journalistes français des médias français, pas ceux de RFI et de France 24 qui camouflent et minimisent les massacres des familles tchadiennes en RCA, tous les faits rapportés indiquent et attestent clairement que les milices Seleka sont désarmés par les militaires français et ensuite livrés aux foules qui les massacrent à la machette, ensuite les milices, anciens militaires de Bozize à qui, les militaires français ont laissé les armes envahissent les quartiers PK5 et autres, tuent femmes et enfants, pillent les biens, brûlant les mosquées et tout ceci, sous les yeux de la MINURCA, mais aussi en présence des hélicos de l'armée française qui ne font absolument rien pour arrêter le massacre des musulmans en RCA, bien au contraire, la France a condamné à mort les tchadiens de RCA, elle a choisi son camp et a désormais basculé ce pays dans un cycle de violences pour de longues années.

 

Sur qui peuvent compter les pauvres populations tchadiennes massacrées à la machette, dépouillées de leurs biens, fruits d'un travail honnête sur de longues années ?

 

Sur qui peuvent compter les populations musulmanes tchadiennes, sur la solidarité de leurs  compatriotes au pays ? Sur la capacité d'indignation par rapport à cette folie ? Sur une classe politique totalement domestiquée par la corruption ? Ou bien sur le régime d’Idriss DEBY, principal responsable de cette situation, avec son âme de mercenaire, il a utilisé les fils du Tchad comme mercenaires dans tous les pays de la sous région, nous l’écrivions dans un article le 22 juillet 2012, au sujet du Mali en soulignant le rôle de DEBY comme chien de guerre de la françafrique, que par rapport à la RCA, son ingérence dangereuse et irresponsable, fragilisait quotidiennement la situation des populations tchadiennes à majorité musulmanes installées en RCA depuis plusieurs décennies. Ces tchadiens de la RCA pratiquent le commerce en gros et au détail, contrôlent le secteur de la viande, de la boulangerie etc. Beaucoup d'entre eux, n'ont plus d'attaches réelles avec leur pays d'origine, le Tchad. Leur situation est comparable à celle des burkinabés en Cote d'Ivoire.

 

Beaucoup d'entre eux ont la nationalité centrafricaine et de manière générale sont totalement coupés des problèmes politiques tchadiens. De tous temps, les tchadiens de la RCA ont été la cible des populations autochtones si l'on peut dire. Enviées pour leur réussite financière, régulièrement, elles sont rackettées par les hommes politiques. Bokassa commença le premier, il emprisonna de nombreux commerçants tchadiens, les déclara persona non grata en RCA et pilla leurs biens.

 

C'est le régime de DEBY avec sa politique de mercenariat qui a envenimé et provoqué le désastre auquel on assiste aujourd'hui. 

 

 Quelques images du génocide en cours en RCA

 

Cliquez sur ce lien pour lire la suite sur zoomtchad.com

 

      

Tag(s) : #Question sur l'Actualié

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :