Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

mirageF1.jpg
Le Président Sooudanais EL BECHIR a exigé et obtenu le départ des Mirages français du tchad avant de venir assister au sommet de la CEN-SAD qui s'ouvre demain à Ndjaména.

 

Quelques jours, à peine, après le lancement du second mandat d’arrêt pour génocide par la CPI contre le Président Soudanais El Bechir, ce dernier vient de faire une véritable démonstration de force.

De quoi s’agit-il ? Invité par Deby à participer au Sommet de la Cen Sad, le Président Soudanais a exigé le départ des mirages français positionnés au Tchad dans le cadre de l’opération Epervier comme condition de son arrivée à Ndjamena.

 

Crise de nerfs des officiers français, colère de l’Elysée, bref, les autorités françaises sont obligées d’avaler la couleuvre et, cet après midi, les mirages ont quitté Ndjamena pour le Gabon.

 

Priorité aux relations avec le Soudan qui vient d’expulser les chefs de la rébellion tchadienne, tapis rouge pour El Béchir et basta la Cour Pénale Internationale ; Deby ne peut que se plier en quatre pour exaucer les moindres désirs d’un El Béchir qui, soit dit en passant, vient par cette exigence de montrer clairement à Deby ce qu’il pense de la souveraineté du Tchad.

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0