Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chardeby.jpg
Le régime d'idriss Deby Itno rencontre son premier véritable problème avec la France de Monsieur Sarkozy. En effet, le Président français qui dégringole continuellement dans les sondages à moins d'un an de l'élection présidentielle, a décidé d'agiter ciel et terre pour espérer remonter la pente glissante et ce en bombardant tous azimuts des Etats au prix des vies humaines essentiellement africaines. Sauf que la politique internationale n'a jamais fait élire un homme en France.

Dans cette logique guerrière, la France n'apprécie pas le soutien suicidaire du Tchad d'Idriss Deby à son voisin et parrain le Colonel khadafi en proie à une rébellion interne. Les remarques et menaces à peine voilées de Paris n'ont pas apparemment fait fléchir l'homme fort de Ndjaména.

Ces derniers jours, la tension a monté d'un cran lorsque l'état major français a été informé du transfert en Libye de la majorité des chars AML et BMP fournis par la France en 2008 pour contrer la rébellion de l'Est. Le sang de  Sarkozy a fait tour, il  a joint Deby au téléphone et des échanges musclés ont suivis. Conséquences : l'état major français a reçu l'ordre de suspendre tout livraison d'armes, de munitions et d'équipements militaires au Tchad.

Idriss Deby Itno est au centre des récriminations du Conseil national libyen qui ne cesse de dénoncer auprès de la communauté internationale l'engagement de l'armée nationale tchadienne (ANT) dans le conflit libyen. La France a jusque-là manoeuvré pour ne pas exposer sa marionnette tchadienne à la face du monde. Mais il y a une limite à ne pas franchir surtout lorsque cette communauté internationale se retrouve dans une impasse et cherche même à intervenir au sol. La France risque d'affronter l'armée tchadienne équipée de matériels français en terre libyenne.

Cette nouvelle crise avec la France de Sarkozy inquiéte sérieusement les Itnos qui tremblent déjà de tous leurs membres à l'idée de la chute programmée du Guide libyen, épine dorsale du régime antinational du MPS.        

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0