Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

votefemme.jpg
J'ai lu la démonstration très mathématienne de notre compatriote Monsieur SOUGUI et je me dois de rappeler à ce frère que nous ne sommes pas dans les labyrinthes des mathématiques, encore moins dans les tableurs et leurs chiffres décimaux mais plutôt en politique. Et dans ce dernier domaine, un centième de voix dans une élection présidentielle normalement organisée vaut de l'or.


Pour ce qui concerne précisement cette élection présidentielle tchadienne, évidemment je passe sur toutes les critiques émises par tous les observateurs de tout bord, pour vous faire remarquer la valeur de ce centième de voix suivant votre propre logique :

 

Résultats de la CENI

 

Nombre d'électeurs inscrits : 4.950.976

Nombre de votants : 3.179.326

Nombre de bulletins nuls : 355.111

Nombre de votes validés : 2.824.215

 

Le centième des votes validés est de : 2.824.215 x 0,01 = 28.242 voix

 

Dans les démocraties avancées où la transparence de l'organisation d'une élection est une réalité, le moindre vote est aprement disputé. On a vu des scores très serrés où la victoire a été arrachée sur moins d'une centaine de voix. Des exemples ne manquent pas. On dit même que le vote du principal candidat (pour lui même donc) pourrait lui être fatal si jamais il s'abstient...

 

Vous comprendrez donc Monsieur Sougui que 28.242 voix ce n'est pas une goutte d'eau dans les eaux du Lac-Tchad même sérieusement asséché. Espérons que d'élection en élection, notre pays progressera vers une démocratie réelle et utile.

 

Meilleures salutations.


Yacine Baddaoui
yacinebad@hotmail.fr

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0