Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

debyprie

Dimanche prochain, plusieurs millions de français sont invités aux urnes pour élire leur président de la République. L'élection se présente difficile pour le président sortant Nicolas Sarkozy. Distancé aux premières semaines de la campagne, Sarkozy a pu remonter la pente et réduire considérablement l'équart qui le séparait de son principal challenger François Hollande. Toutefois, il est établi que le président sortant sera battu au second tour par un score sans appel.


Beaucoup de tchadiens se demandent quelle conséquence aura la chute de Sarkozy sur le régime MPS. Difficile de répondre à cette lancinante interrogation car les effets peuvent ne pas être immédiats mais plutôt à court terme. A l'image de la mort du Colonel Khadafi qui n'a pas encore produit des effets directs sur le régime Ndjaména, mais on ne pas dire que les Itno dorment les deux yeux fermés. La Libye est devenue depuis un refuge presque pour les opposants de Deby qui lui n'y a toujours pas mis les pieds.

 

Aux dernières nouvelles, les relations ne sont toujours pas retablies entre Sarko et Deby. Ce dernier a effectué deux visites en France depuis la fin tragique de son mentor Khadafi sans pour autant rencontrer le Président français. Sarko ne pordonne toujours pas à Deby son soutien à Khadafi. Il aurait juré de lui faire payer cher ce soutien.

 

Affolé, Idriss Deby a ameuté la françafrique. Le pré-carré de l'Afrique central n'a pu ramener le président français à des meilleurs sentiments et s'est finalement lassé des complaintes de Deby. Seul Abdoulaye Wade a montré un soutien sincère et une attention particulière au souci que se fait Deby. Deux véhicules présidentiels ont été ainsi offerts à l'ex-Président Sénégalais en janvier 2011 lors des festivités marquant le cinquantenaire de l'indépencdance du Tchad. En février dernier, Deby a financé la campagne de Wade à hauteur de 6 milliards de francs. Malheureusement pour Deby, Wade a été battu à plate couture par Macky Sall, le candidat de la France. Abassourdi, Deby a dû annuler sa participation à l'investiture du nouveau président du Sénégal où d'après la presse écrite sénégalaise, la forte communauté tchadienne regroupée au sein de la coordinationation internationale des forces vives en exil (pôle Afrique), s'est mobilisée pour protester contre sa présence à ce sacre de la démocratie.

 

Après Khadafi, Abdoulaye Wade, bientôt Sarkozy, Idriss Deby ne sait plus à quel saint se vouer. Tout de même, ses marabouts lui auraient conseillé de prier intensement pour l'échec de Sarkozy à l'élection du dimanche 22 avril 2012. Mais franchement, que valent les prières d'Idriss Deby ? Oumar El Béchir avait-il tort quand il disait : "que le cerveau d'Idriss Deby est constamment plongé dans l'alcool".

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0