Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

N’djaména, la capitale du Tchad, pays de l’émir Idriss Deby 1er, succombe sous le fardeau de la chaleur, de l’obscurité, de la soif et de l’insécurité.

En effet, depuis le début du mois de mars, la canicule s’est installée dans toutes les villes du Tchad. A N’djaména où la concentration de la population est la plus forte, la situation est devenue pratiquement invivable. Outre cette chaleur volcanique qui s’abat sur la ville du matin au soir, la fourniture de l’eau et de l’électricité fait cruellement défaut. Si pour l’électricité les Tchadiens se sont résignés à vivre sans depuis une quinzaine d’années, le manque d’eau potable ces dernières semaines cause d’énormes difficultés à cette population soumise qui vit dans le silence l’enfer sur terre.

Face à une telle situation apocalyptique, on note logiquement une recrudescence de maladies de toutes sortes avec son lot de décès. Les personnes âgées tout comme les enfants sont les premières victimes. Les hôpitaux sont devenus des véritables mouroirs. L’absence d'un personnel qualifié et en nombre suffisant mais aussi le déficit de matériels de soins et de médicaments font que tout patient est un cadavre en puissance dans les hopitaux du pays.

Et comme tout cela ne suffit pas, l’insécurité fait rage de jour comme de nuit. Des bandits de grands chemins èrrent dans la ville à la recherche d'une proie et n'hésitent pas à passer à l'acte séance tenante.

 

Entre temps, une caste, essentiellement composée de Zaghawas et des gens qui gravitent autour d'eux, affiche en permanence un sourire qui vous donne la nausée. Ces gens ont vendu leur âme au diable, ils étalent leur aisance et suffisance sous ce chaud soleil qu'ils ne supportent pas et fondent comme des glaçons. Sans vergogne et toute honte bue, malgré les crimes et les detournements massifs des deniers publics, ils vous regardent dans les yeux et vous disent que le Tchad va bien, qu'enfin les Tchadiens jouissent de la paix, de la tranquilité et même du bonheur...

Alors qu'une écrasante majorité du peuple tchadien tire le diable par la queue pour joindre les deux bouts, que certaines familles n'arrivent même pas à assurer les trois repas quotidiens, que leurs chambres restent désespéremment sombres depuis des années, qu'ils rencontrent d'énormes difficultés pour se laver une fois par jour malgré cette chaleur volcanique qui brûle leur peau, il y en a d'autres qui ne comptent pas la consommation du groupe électrogène, qui consultent un dentiste au Caire ou à Tunis, qui s'offrent des voitures de luxe du genre Bentley qui coûtent plus de 200.000 Euros l'unité (+ 130 millions F Cfa, Zakaria Deby Itno en a achetées 4 au mois d'avril dernier pour son plaisir), qui courent les femmes d'autruie et qui sont plus dangereux que DSK ...

 

"La vie de l'homme dépend de sa volonté ; sans volonté, elle serait abandonnée au hasard" - Confucius. C'est à méditer sérieusement.

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0