Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

mansour.jpgCe mercredi, Idriss Deby a reçu tous les derniers ralliés à son régime. Sur leur demande, les ex-mercenaires à la solde du Soudan, car c'est ainsi qu'ils sont toujours désignés par les autorités tchadiennes, sont venus rencontrer le chef de l'Etat pour lui renouveler leur confiance et fidélité indéfectibles.

Conduite par le Colonel Ahmat Hassaballah Soubiane, la délégation des ralliés ou des ex-mercenaires, c'est comme vous voulez, a tenu à dire d'une voix vive, haute et intelligible que ses membres sont définitivement et entièrement au service de la dictature.

La délégation n'a pas manqué de féliciter et d'encourager le président Deby pour ses efforts inlassables en faveur de la réconciliation nationale et de la paix dans notre cher pays. Elle l'a expressément invité à l'associer pleinement dans ses oeuvres de développement.

Dans ce troupeau de ralliés, nous avons reconnu quelques têtes dont celle de Mansour Abbas, Yaya Dillo, Aldjinédi, Bourma Daoud, Mahamat Charfadine, Issa Moussa Tamboulet, etc. Une importante exposition donc, riche en couleurs et en courbettes. Si certains ont connu un début d'intégration et bénéficié de quelques avantages, d'autres en revanche se cherchent toujours un créneau.  Du coup, chacun voulant profiter de cette rencontre pour attirer l'attention du roitelet, lui montrer qu'il est bien là mais ........ qu'il a vraiment faim maintenant.

En effet, certains comme Mansour Abbas ont presque sombré à N'djaména où on ne sait pas exactement de quoi il s'occupe de leur temps libre. Au début, les news de N'djaména l'avaient parachuté dans la cour de Hinda mais nous n'avons rien vu. Comme lui, ils sont nombreux à poiroter dans la ville, circuler sans destinations ni occupations, une véritable errance pour ne pas dire vagabondage. Les combattants sont les plus nombreux, abandonnés à leur triste sort. Certains ont même regagné la rébellion.

Visiblement Idriss Deby ne sait quoi faire de ce troupeau encombrant et presque sans valeur ajoutée. Néanmoins, il a tout de même loué leur courage d'avoir choisi de revenir au bercail et de servir sa dictature. Discours traditionnel, prononcé d'une voix somnolante ou mieux convalescente, déjà entendu à maintes reprises mais qui n'a pas permis de faire avancer les choses à ce jour, surtout actuellement à l'heure de la "mangercratie" ! Deby en a profité pour confirmer la grace présidentielle pour tous ces ralliés.

La délégation est repartie avec les mêmes problèmes, inquiétudes et interrogations sur son avenir proche. Car, Soubiane et compagnie n'étaient pas venus pour ça mais plutôt pour un geste concret qui se résume à des nominations. Dans ce contexte, il n'est pas surprenant de voir comment les proches de Deby sont courtisés voire adulés par les ex-mercenaires. Chacun voulait sans doute un petit coup de pouce  pour brouter quelque part en toute tranquillité. 

Ouf ! la vie d'un rallié, si on pouvait encore interviewer Mansour Abbas ou Bourma Daoud.

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0