Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’était paraît-il, le plus incroyable azouma.  A qui le dit-on, jamais pareil spectacle n’a eu lieu au Tchad.

Spectacle honteux, signe d’une folle dégradation des mœurs et d’une incroyable perte de nos valeurs traditionnelles africaines, lesquelles  n’ont jamais fait la promotion et organisé pareille célébration de l’homosexualité. Spectacle choquant et affligeant d’autant plus que dans nos sociétés ce sont les femmes qui sont les  gardiennes de la tradition et qui entretiennent l’ensemble des repères culturels en les transmettant par l’éducation à leurs enfants, prouvant ainsi leur adhésion aux rituels des cérémonies et  à tout ce qui contribue à asseoir notre background culturel.

Que l’ensemble de ces éléments mis ensemble forment le puzzle de notre identité nationale.

Oui, le Azouma de l’homo Salaw a arraché la palme d’or au festival de la débauche, et il fallait voir tous ces jeunes garçons homos au milieu des femmes, admirant leur icône Salaw, promu et porté par la jet set féminine du MPS. Quelle misère !  Voilà ce qu’est devenu notre pays !

Il faut le dire et peut- être  le répéter ; l’ensemble des religions – de l’Islam au Christianisme, du Judaïsme aux courants majoritaires de l’Hindouisme et du Bouddhisme  - toutes condamnent et interdisent l’homosexualité.  Pour toutes ces traditions, l’homosexualité est considérée comme « contre nature », « l’expression d’un déséquilibre » dans l’évolution de la personne, et elle est moralement condamnée pour cela. Cela reste l’opinion largement majoritaire de toutes les spiritualités et de toutes les religions, l’homosexualité est  une perversion. Ce qui est fondamental, c’est de se mettre d’accord, c’est de déterminer un comportement dans notre société où nous vivons ensemble, le respecter et le faire respecter.

La question est importante et c’est pourquoi, nous interpellons le ministre de la Culture, témoin et observateur de cette descente aux enfers de nos mœurs. Le sujet est crucial car nous assistons à des campagnes malsaines et très orientées par les Occidentaux, singulièrement en ce qui concerne la position des  Africains sur l’homosexualité. Cette féroce campagne de promotion de l’homosexualité insiste en disant que les Africains doivent faire preuve de leur modernité en acceptant et en faisant la promotion de l’homosexualité. Ce à quoi Musulmans et chrétiens ont déjà clairement affirmé qu’ils ne plieront pas sur cette question ; agir autrement reviendrait pour eux à transgresser les commandements les Livres Saints.

Des lobbies, des intellectuels occidentalisés, à travers les ONG, cherchent à nous imposer à tous que la seule façon d’être ouvert, libéral, démocrate et moderne passe par l’acceptation et la promotion de l’homosexualité. Il y a là une menace grave contre nos valeurs les plus vertueuses,  notre liberté de penser et de vivre selon notre propre modèle sociétal, notre capacité d’inventer et d’organiser notre univers de vie.

Lire l'intégralité de l'article sur zoomtchad.com

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0