Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monsieur Acheikh Ibn Oumar n’est pas habilité à remettre en cause les propos du porte parole de l’UFR sur le départ des troupes françaises du Tchad ; je l’invite plutôt  à me contacter avant de faire des démentis sans consultations et ne relevant pas de la compétence de la représentation de l’UFR en France.

Les communiqués individuelles ne favorisent pas la cohésion et l’efficacité. Il est grand temps qu’il apprenne le travail d’équipe et qu’il se plie à la ligne du mouvement.
Son rôle consiste à relayer les positions officielles de l’Union et non à défendre ses positions personnelles aussi pertinentes qui les croient. Nous l’invitons à nous rejoindre sur le terrain pour s’imprégner et comprendre les dures réalités du moment.

Notre politique se fait en accord avec le président par intérim Abdelwahid Aboud et le porte parole présent sur le terrain et non pas de Paris. Nous aurions pu faire l’économie de cette polémique à travers les médias et régler le problème en interne mais Monsieur Acheikh a préféré le débat public au moment où la résistance armée a besoin plus que jamais de solidarité et de cohésion pour  serrer fortement nos rangs et faire face à l’ennemi.

Il portera seul la responsabilité de cette polémique tout aussi inutile que préjudiciable et j’ai la faiblesse de croire que tout cela relève de la politique et non de ses bassesses.

Hadjar marfaine le 14 aoùt 2010
 
ABDERAMAN KOULAMALLAH
Port Parole de l’UFR

Tag(s) : #Politique