Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

mbailemdana.png
Le ministère de l'assainissement public assainie la Mairie de Ndjaména sur sa gestion budgétaire 2010.


0n vient de l'apprendre, le ministère de l'assainissement public et de la promotion de la bonne gouvernance, outil de lutte contre les abus financiers veut assainir la mairie de Ndjamena qui après une fiche d'un chef de service a diligenté une mission de contrôle à la commune pour contrôler les marchés, contrats et autres aménagements d'espaces verts que Mme la mairesse de la capitale a attribué à ses proches et amis.

Cette mission va beaucoup couler d'encre car juste après sa nomination, Mme la mairesse de la ville de Ndjaména a procédé à une mafia spéciale pour s'enrichir. Cette mafia, au regard et au su de la précédente mission, a régularisé les espaces anarchiques attribués aux commerçants, des espaces publics convertis en stations de services dont chaque détenteur a payé plusieurs centaines de millions pour reprendre ses travaux de constructions des stations suspendues par la même mission, elle a nommé des défaillants dans les régis personnalisés, attribué des marchés à des faussaires et commerçants pourtant identifiés par l'ancienne mission, payé et régularisé certains faux bons de caisses au vue et su de tout le monde.

Mme la mairesse a facturé des travaux faits par des propres engins de la mairie au profit de son protégé et commerçant qui est pourtant faussaire et découvert comme suspect par l'ancienne mission.

En outre, elle continue d'attribuer des espaces à des particuliers pour la construction des stations à plusieurs centaines de millions de FCFA par une commission regroupant la Mairie. Si la première mission de contrôle a béni ces méfaits, cette fois-ci ,Mme la mairesse est bien dans la ligne de mire du ministère de l'assainissement public.

MAHAMAT BECHIR
Source : Tchadhanana

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0