Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

macaourarat.jpgLa création d'un site internet exige une rigueur scientifique dans la diffusion des informations. Et surtout quand on est Tchadien, ou quand on se dit Tchadien, on n'a pas droit à des erreurs aussi grossières. Je ne vous en dis pas plus. Allez vite sur le site ambenatna(merci pour la pub !) et lisez l'article consacré à Salomon Tombalbaye, le fils du premier président du Tchad, décédé il n'y a pas longtemps. Vous allez découvrir des monstruosités propres à un analphabète qui connaît à peine la géographie de son pays, le Tchad.

Nous lisons sous la plume de l'auteur article non signé
, (C'est la rédaction du blog) : "En 1993, Idriss Deby a fait rapatrier les restes de Tombalbaye à son village natal à Bébédja...". Plus loin, l'auteur récidive en écrivant encore une fois : "Ainsi Salomon Tombalbaye a été évacué sur la capitale française... Son corps a été donc rapatrié et il a été inhumé dans leur  village natal de Bébédja".

Il est vrai qu'au Tchad, surtout au sud, beaucoup de noms de villages se ressemblent. I
l y a Bébédja, Bédaya, Bessada, Békamba, Béladja, etc (Justifier donc !). Mais certaines de ces localités sont assez célèbres au Tchad et ne doivent souffrir d'aucune confusion. Bébédja est une ville située entre Moundou et Doba, dans l'ancienne Logone Oriental. Jadis connue pour abriter l'IRCT (Institut de Recherche Cotonnière au Tchad), la ville est surtout connue, depuis l'ère Déby, pour être le fief de Ngarledjy Yorongar, l'opposant radical à Déby. A noter que l'actuel premier ministre, est également originaire de cette localité. On dit même que Déby veut combattre Yorongar en nommant un premier ministre originaire de Bébédja. Par contre Bessada est un tout petit village de l'ancienne Prefecture du Moyen-Chari. C'est là que François Tombalbaye naquît en 1918. C'est là, et non pas à Bébédja, que repose les restes du premier président et peut-être Salomon, son fils. Bébédja et Bessada sont donc distants d'au moins deux cents kilomètres. La confusion est impardonnable de la part d'un Tchadien instruit, donc supposé connaître la géographie du Tchad. C'est comme si on confondait Mongo et Moussoro ou Faya et Fada, Biltine et Bitkine.

Par ailleurs, toujours dans le même texte, nous lisons : "Autant dire que Salomon a fait l'amer constat de la mort politique du PPT/RDA et du MNCST". C'est quoi ? On peut imaginer que l'auteur veut parler du MNRCS en parlant de MNCST (Et le fameux Yondo, t'as rien à apprendre aux jeunes qui n'ont pas connu cette période ?).

Enfin, la fin du texte n'a rien à voir avec Salomon Tombalbaye. C'est du coq-à-l'âne. On nous parle de Salomon, Roi d'Israël, de la Bible et du Coran. On finit par nous dire que "Salomon (Soulayman) n'a jamais été mécréant et n'entraina pas la colère d'Allah". Une façon de nous dire que le Coran détient la vérité sur le personnage de Salomon (Roi d'Israël et non Tomnalbaye), par rapport à la Bible.


Eh oui, Internet offre la possibilité à n'importe qui, de créer un blog pour raconter n'importe quoi.
 
BELEMGOTO Macaoura

Note du blog :
Où est la monstruosité ici ? Une confusion sur un nom d'un lointain village tombé dans les oubliettes depuis 35 ans ne constitue pas une monstruosité. Les faits relatés quant à eux sont exacts et le très patriote Macaoura (qui se cache toujours derrière ce pseudo) n'a rien trouvé pour brouter sur ce point. Pour lui, nous demeurons toujours des analphabtétes. Il passe tout son temps à nous insulter, à insulter l'islam et son prophète. C'est propre à un gigolo tout ça. Passons !
Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0