Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

baindesangkadhafi.png
Dans sa couverture médiatique sur les événements en cours  en Libye, la télévision Alarabia a fait intervenir ce jeudi à midi (11 heures 42mn), Mr Alahlab Jalouf, membre de la Cour Pénale Internationale et président du Parti Libyen pour la Justice. Ce dernier s'est indigné de l'envoi par IDRISS DEBY des militaires tchadiens pour appuyer Mommar El Kadhafi tourmenté par des soulèvements populaires de la Révolution du 17 février 2011.

Il se dit choqué du fait que le Tchad d'IDRISS DEBY, signataire du traité de Rome puisse s'ingérer dans cette aventure des crimes contre l'Humanité en cours en Libye. Et de s'interroger sur ce genre de solidarité fait sur le sang d'un peuple qui ne souhaite qu'aspirer à ses droits fondamentaux et à ses libertés publiques. Le Président du parti libyen pour la justice a par ailleurs précisé qu'en dehors des tchadiens envoyés par Deby comme mercenaires, il y a aussi des éléments du MJE. 

L'intervention des troupes tchadiennes en Libye fut également condamnée sur Aljazeera par le camarade Mahamat DJAKO, coordonnateur de l'opposition armée à l'extérieur. Les sites et blogs de la diaspora tchadienne ont vigoureusement dénoncé cette logique persistante de mercenariat qui a toujours caractérisée le régime Deby. Pour rappel, Idriss Deby a envoyé les fils du Tchad en RDC, en RCA, au Congo, au Togo.  

Il faut rappeler que depuis 1990 la République du Tchad est passée sous vassalisation libyenne. Aujourd'hui avec cette nouvelle donne, les choses seront plus heureuses pour les populations écrasées et les révoltes étouffées par la dictature. Idriss Deby ne peut donc s'en passer de la fidélité qu'il vouait à son guide bien aimé Kadhafi mais cette fidélité ne restera pas sans conséquence. Alors, dira-t-on que le repos de la résistance tchadienne serait de courte durée ?

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0