Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Depuis les scandales de la corruption à plusieurs niveaux, bcp des cadres civils du pays ont perdu leur réputation et honneur".

Ce qu'on voit au Tchad s'agissant l'éducation déprime plusieurs personnes. Des amis, qui sont présentement des profs, me disent qu’il n’y a pas eu grand changement au niveau de l'éducation. Si cela s'avère vrai, c'est grave. En 1995, moi et quelques camarades jouions au scrabble à la bibliothèque du pays de vanne (adjacente au Lycée d'Abéché). Vous savez, il y avait en ce temps 3 ou 4 vieux dictionnaires. Les dicos en questions dataient du début des années 1970. I am telling you. Ils étaient défraichis, la reliure tenait par un fil et les cartes géographiques incluses dans ces livres usés mentionnaient des pays et des lieux qui n'existaient même plus. " Pays de vanne ", une vraie bibliothèque d'une école du tiers-monde. Nos petits frères continuent d'utiliser les mêmes genres des dicos. Je me demande pourquoi ces quelques compatriotes détourneurs qui jettent bcp d'argent par terre (sur des apprentis chanteurs soudanais) n'achètent pas des dicos qui coutent 25 000 fcfa pour donner en charité aux vieilles bibliothèques. En pensant a' ca, c'est facile a' comprendre. L'éducation tchadienne est dans la merde ! Il faut qu'on regarde la vérité en face avant que ca ne soit trop tard.

Au Tchad on met souvent la charrue avant les
bœufs. On construit de nouveaux hôpitaux alors que les anciens ne sont pas bien entretenus et n'en possèdent pas des médicaments nécessaires. On construit de nouvelles écoles alors que les anciennes n'ont pas assez des profs et nos bibliothèques sont remplis des livres qui datent de l'époque coloniale (A l'image de la bibliothèque Foyers des jeunes a' Abéché). C'est bien beau de grands projets mais quand on vit dans une case ou une maison en banco, on ne s'achète pas une Audi, un Mercedes, Une Bentley voire un Masharati quand même. Au Tchad nos routes s'effritent (avec plein des nids de poules), presque 90% de la population en manque l'eau potable et l'électricité, plus de 10% de nos compatriotes mangent qu'une seule fois dans la journée et pire encore on éduque nos enfants (futurs cadres du pays) avec des livres élimés qui datent de l'époque de Ngarta Tombalbaye. On ne s’étonne pas que certains bacheliers tchadiens sont incapables de rédiger un rapport ou une bonne demande. Peut-on régler ces problèmes prioritaires avant de se lancer dans des projets débiles ?

Tenez bien, il y a un mois, je lisais sur Internet que la ville de Ndjamena portait sa candidature pour accueillir le jeu de la Francophonie 2010. Are we kidding or what ? Inviter le Monde de la Francophonie à venir chez nous à Ndjamena ? On va mettre où tout ce beau Monde. Avec notre seul vieux Stade " Galaxie " comment peut-on accueillir un tel jeu ? come on guys ? Si on veut accueillir le Monde de Sport, le ministre de la Jeunesse et de Sport doit s'attacher la ceinture et l'
État doit l'épauler pour construire vite les 5 stades promises il y'a une année. Sinon, ne rêvons pas. Investissons, plutôt, notre argent dans l'éducation de nos enfants qui sont pour la plupart en déroute et perdition totale.

L'é
ducation tchadienne va mal et pire on vole le peu d'investissement qu'on fait à cet égard. Depuis les scandales de la corruption à plusieurs niveaux, bcp des cadres civils du pays ont perdu leur réputation et honneur. Dites les mots " cadres civils " devant n'importe qui au Tchad profond et on réagira comme s'il s'agissait d'un bandit, d'un corrompu, d'un détourneur du bien public... La débandade a connu une accélération ironie et sans précédent avec l'arrestation des cadres civils de haut niveau. Depuis des corrompus ne cessent d'être démasqués, dénoncés à tour de bras. Les enveloppes à gauche, les comptes de dépenses à droite, les ministres et DG qui nourrissent leurs compagnies privées, les voyages à qui mieux-mieux. C'est la kermesse de desordre totale.

Le " cadre civil " au Tchad a été sali et pour longtemps.
Même si, en principe, ils exercent une profession de haute importance, les cadres civils ont maintenant l'allure des bouffons malhonnêtes, des cupides, des voleurs, et ce, a' tous les paliers. Le courant est devenu trop fort, les bons sont emportés par les mauvais. Rappelons que parmi les corrompus et détourneurs du bien public figurent un ex-premier Ministre, un ministre de l'Éducation (Chic), quelques membres du gouvernement louches et plusieurs agents experts en corruption. Aurais-je besoin d'écrire ma 10ieme lettre s'adressant au département de l'Éducation d’ici quelques jours ? Peut-être que j'ai besoin d'attendre la démission ou la destitution du Ministre Koko pour finaliser mes 10 lettres. Sinon, ca sert a' quoi d'écrire des lettres puisque les corrompus n'ont pas le temps de lire des écritures qui ne les arrangent pas !

Ce n'est pas fini, des qu'un projet tombe dans les mains de nos " cadres civils " (comprenez moi bien, pas tout le monde), les
délais s'allongent, les coups se multiplient et le ridicule s'installe. Projet mort-né, enveloppes par dessus magouilles, coup bas, hypocrisie par dessus jalousie, détournement par dessus cupidité, tromperie par dessus fourberie, coups des pieds sous la table, associations notoires et prévisions loufoques font en sorte que l'administration de l'argent du pauvre peuple tchadien est entre les mains aux doigts croches, les détourneurs qui n'ont aucune pitié aux misérables et vulnérables qui travaillent fort pour joindre les 2 bouts. Si le Tchad a été classé il y'a quelques années le pays le plus corrompu du Monde, c'est en grande partie a' cause de ses individus aux mœurs légères. Le pire c'est que ca ne s'arrête plus. On regarde a' droite, il sort un scandale a' gauche. C'est la peste. Qui sait qu'un jour des gens se permettent de détourner de l'argent destiné pour l'éducation de leurs propres enfants, frères et sœurs sans même acheter une boite de craie ou de stylos? Pauvre Tchad.

Fraternellement,

Mahadjir.Fils
Amerique du Nord.

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0