Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avant tout, toutes nos condoléances aux familles respectives de toutes les personnes tchadiennes martyres de la résistance nationale contre l'ennemi éternel du peuple tchadien et de toutes les personnes victimes de la repression de Debyfolie. Nous tenons à informer l'opinion publique tchadienne et internationale de ce qui suit :

1- Idriss Deby n'est pas un président légitime du Tchad, parce qu'il n'a jamais été élu même s'il avait été accueilli favorablement par le peuple lors de son amenée au pouvoir en Décembre 1990 par la clique esclavagiste de François Mitterand dans leur cadre traditionnel de système françafricain dont maintenu au pouvoir par force par les gouvernants français, malgré qu'il a eu beaucoup des occasions pour chercher une image honorable par le peuple tchadien.
 
2- Est-ce un secret ou qui ne connaît pas ce système repressif instauré dans tous les pays franco-africains dans le but de garder les peuples en otage par la repression la plus meurtrière et criminelle en utilisant des personnes diables de genre de(omar bongo du Gabon, sassou du Congo, paul bya du Cameroun, eyadema du Togo, Deby du Tchad, etc).

Les esclavagistes connaissent bien l'homme noir africain qui a generalement trois caractéristiques communes dans sa nature(veuillez-nous excuser chères lectrices et lecteurs de ces termes, parce qu'il faudrait reconnaître nos propres faiblesses au lieu de s'entêter, parce que les preuves sont patentes !) :

- Le ventre(nous ne respectons pas ce qu'on a écrit ni ce qu'on a dit, on s'accroche au pouvoir et s'accapare de tous les biens, pas de souci pour le reste).

- La petite famille(par exemple, dit-on qu'une fois dans son règne, Mr Mobutu du Zaïre avait reprimé une manifestation populaire des élèves dans un bain de sang mais quelques jours plus tard, on lui avait informé qu'un de ses fils venait de mourir d'une courte maladie, Mr Mobutu avait pleuré comme un bébé affamé !). Nous sommes vraiment ridicules ! Il tue les enfants des autres comme des mouches ! Comment explique-t-on cela ? Et comparez bien avec ce qui se passe au Tchad depuis l'avenement de MPS au pouvoir ! Par exemple, les problèmes de coupeurs de routes sur les autres, ça ne dit rien à Deby, des crimes ôdieux de tous les jours sur les autres, ça ne dit rien à Deby, des viols caraterisés des enfants des autres, ça ne dit rien à Deby, des assassinats ciblés et téléguidés des élites du pays, etc !

- Celles et ceux qui nous sont dociles comme de moutons. Normalement, nous supposons que toute personne ordinaire veut seulement la paix, la justice et de quoi à manger ! Est-ce que cela existe-t-il dans les autres Etats franco-africains ? Non ! La paix et la justice ne sont jamais des cadeaux depuis que le monde est monde !

3- Par ailleurs, nous affirmons que beaucoup de nous, avions travaillé sous le règne d'Idriss Deby mais pourquoi pas aujourd'hui ? Beaucoup de langues disent que les gens se revoltent une fois qu'elles sont enlèvés de leur travail(source de revenu). Cela a été très remarquable bien sûr, mais il faudrait aussi ne pas oublier que toutes les personnes n'ont pas les mêmes visions, les mêmes capacités de compréhension, les mêmes accès à l'information, et d'ailleurs ça n'a jamais existé une unanimité en un jour dans le monde entier, et qu'il y avait eu bien de:

- Celles/ceux qui combattaient depuis qu'elles avaient quitté le Tchad à l'amenée de Deby au pouvoir à Ndjamena en Décembre 1990 jusqu'aujourd'hui, à l'exemple des rescapés de MDD luttant dans toutes les rebellions à l'Ouest, au Nord, au Sud, à l'Est depuis bientôt 20 ans et certaines personnes sans pour autant même oser rencontrer leurs familles un jour. Alors, croit-on qu'elles avaient de problèmes personnels avec Deby ? Non ! Si celles ou ceux dont Deby a découpé et mis dans l'acide leur propre père n'ont pas de problèmes personnels avec Deby, personne d'autre n'en a aucun ! Il est bien question de l'avenir de nos enfants !

- Celles/ceux qui avaient démissionné de leur poste de travail de tous les rouages de l'Etat tchadien, à l'interieur comme à l'exterieur, à l'exemple de Colonel Djibrine Dasser(nous lui souhaitons beaucoup de courage s'il est toujours en vie), colonel Keté Nodji Moïse, Mr Youssouf Togoïmi, le Gl Taher Guinassou, le député Djidi Galmaï, l'ingénieur Adoum «ouaddaï» Erdimi, l'agronome Yaya Labadry, Gl Mht Nouri, hélas, la liste doit être très longue et chaque personne tchadienne connaîtrait autant de nombres de gens qui avaient opté la résistance pour la paix et la justice pendant qu'elles etaient responsables des unités de service et possedaient de quoi à faire vivre leur famille.

- celles/ceux qui faisaient partie de l'entourage intime de Deby que Deby ne les soupçonnerait de rien avaient aussi tenté deux fois de suite un coup d'Etat mais qu'elles avaient été trahies par des services secrets français qui font double jeu depuis toujours.

4- Encore, il y a beaucoup d'autres qui disent même qu'elles ne travailleront jamais avec toute personne qui aurait collaboré avec Deby. À celles-ci nous avons toujours contre-dit qu'il n'est pas logique de voir de cette manière; il y a un adage de nos aïeux qui dit, pour qu'une personne se demasque de ses vraies intentions à 100%, il faut qu'elle soit, soit bien riche, ou soit au plein pouvoir. C'est pourquoi nous croyons que toute personne tchadienne, quelque soit son âge ou son niveau d'éducation peut avoir au moins une seule chose positive que Deby pour le bien commun des tchadiennes !

5- D'ailleurs Deby lui-même est prisonnier de deux choses :

- Il est mégalomane, aime beaucoup le pouvoir, pour cela, il connaît quel marché il a scéllé avec ses maîtres.
- Enfin, les esclavagistes se félicitent d'avoir la vraie bonne personne au Tchad pour la 1ère fois, parce que mêmes les autres avaient été des dictateurs d'une manière ou d'une autre mais la difference, ceux-là (président Tombalbaye, Félix Malloum et Habré) aimaient leur pays, etaient des hommes de parole, respectaient tous leurs engagements(accords et autres) dont les maîtres esclavagistes avaient compris les intentions réelles de ces hommes de vouloir s'attaquer au developpement du Tchad à tout moment qu'il leur serait possible, d'où ils les avaient court-circuités pour les renverser, parce que les esclavagistes ont toujours en avance le plan«B» + baton + carrotte !

6- La preuve etait que beaucoup des oppositions armées à cette dictature imposée, vers le début, avaient crû à des accords avec Deby. Où sont toutes les personnes qui avaient scellé des accords de paix avec Deby, à l'exemple de nos frères colonel Kété Nodji Moïse, colonel Abbas Koti, Dr Youssouf Togoïmi, hélas la liste est très longue ! Comme disait Hassan Fadoul Kitir que le ridicule ne tue pas Deby, Idriss Deby n'a pas honte de continuer à parler des accords ! D'ailleurs, il a raison, parce qu'il y avait beaucoup des personnes qui avaient juré publiquement et officiellement être contre Deby mais un instant après on les retrouve en train de faire des louages à Deby ! Nous vivons une vie térrible et vraiment miserable situation !

7- Au Tchad, tout est dit, tout est vu, tout est entendu, tout est fait, tout est possible, mais alors, qu'est-ce que ça reste à croire encore? Qu'est-ce que ça reste à attendre encore ? Non, rien !

Idriss Deby a bien juté de son fruit de division, tant que nous ne sommes pas capables de s'aligner volontairement les unes aux autres pour choisir une seule personne, femme ou homme de n'importe quel coin du Tchad, Deby risque de causer beaucoup de dégats encore longtemps.

En ce qui concerne notre mouvement RTJ, membre fondatrice de l'UFR (Union des Forces de la Résistance), sommes prêt à rallier à titre d'exemple à toute opposition politique ou politico-armée à seule et unique condition de ne cautionner ni n'accepter des pourparlers avec Deby que si et seulement si :

a) Nous trouvons un pays neutre, modéré, épris de paix et de justice, qui n'acceptera aucune pression ni ingerence du gouvernement de Sarkozy, ni de près, ni de loin pour une médiation de sortie de crise dûe au système franceafricain, et demanderions à ce pays d'éxiger et obtenir un cessez-le-feu sur l'étendue du Tchad et aucune autre ingerence parallèle.

b) Deby accepte de démissionner contre une éligibilité d'amnistie à son encontre malgré le mal qu'il a fait subir le peuple.Nous n'avons jamais confiance en lui et tout le peuple non plus du tout en ce moment même, parce qu'il négocie dans la seule intention de liquider aussitôt, car il a fait toutes ses preuves en complicité de ses maîtres avec appui inconditionnel de l'Union Européenne.Tant mieux pour ceux qui veulent ou souhaitent aller se faire moutons de Deby.

c) Une table ronde de toutes les oppositions politiques et politico-armées pour une franche réconciliation nationale inter-tchadienne.

d) Mise sur pied d'une transition avec un premier ministre désigné par concensus et un quota égal des membres désignés(ées) du gouvernement de transition n'excèdant pas six(6) mois mais renouvelable au temps de fois si tout marche bien jusqu'à finalisation du procéssus du referendum d'auto-determination de forme de l'Etat idéale, si ça pourrait nous permettre d'enterrer definitivement la hache des conflits armés.

e) Le gouvernement de transition doit organiser avant tout un réferendum d'auto-determination pour savoir le vrai désir du peuple de façon très démocratique, transparente et libre quelle forme d'Etat(fédérale, unie, mêmes des républiques séparée, RTJ est prête, etc) prefère-t-il, parce qu'on veut absolument la paix et la justice à tous les prix possibles pour sauver d'abord ces massacres sous toutes les formes de tchadiennes et tchadiens à la longueur des decénnies !

Voilà, en quelque sorte, nos 4 vérités et c'est bien une seconde et dernière fois mais ce ne sont rien par rapport à tout ce que toutes les tchadiennes et tchadiens avaient exprimé en corps et âme depuis que le Tchad est Tchad.Mais nous ne perdons jamais l'espoir de neutralier l'ennemi eternel du peuple tchadien pour s'atteler à l'avenir de nos générations futures.Nous souhaitons de tout notre coeur la paix et la justice et rien que cela par tous les moyens possibles !

Vive le Tchad, vive la résistance nationale !
Korei Djimi, président de RTJ(la révolution tchadienne pour la justice)
Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :