Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un remaniement ministériel se dessine à N'djaména, il semble qu'il aura lieu à la veille du nouvel an. Des pontes du régime devront céder leur fauteuil à des cadres plus « compétents » et certainement plus méritants, entendez plus fidèles. Il s'agit essentiellement des jeunes issus du clan des Itno, des Deby et de leurs cours adjacentes.

Dans la foulée, on annonce Moussa Faki au ministère de l'intérieur. Cela implique que Ahmat Bachir sera remercié. L'heure n'est plus au griotisme semble dire Idriss Deby. Ces derniers mois, plusieurs affaires ont éclaboussé l'administration du territoire et surtout les renseignements généraux. On peut citer l'enlèvement des deux ressortissants français aux environs de la ville d'Adré, l'occupation des villages tchadiens au Sud du pays par des populations camerounaises et pire, une société Suisse qui effectuait des recherches minières de l'autre coté de la frontière (au Cameroun) a élargi ses explorations jusqu'à en territoire tchadien avant qu'elle ne soit sommée d'arrêter et de déguerpir.
Cependant, le perroquet national (Ahmat Bachir) serait pressenti à la préfecture de la ville d'Abéché. De là, il pourra mieux s'occuper des « mercenaires » présents à la frontière Est.

A qui reviendrait donc le ministère des affaires étrangères ? Pour le moment, il est miroité au rallié Ahmat Hassaballah Soubiane. Ce dernier, confiant d'atterrir sur un fauteuil ministériel quelconque, se bat pour caser certains de ses compagnons mais en vain. L'obstacle majeur qui se dresse devant lui semble être le CV très désertique de ses amis. Certains d'entre eux, en manque d'expériences professionnelles, ont même joint dans leur dossier des imprimés de leurs pseudo-interviews réalisées ça et là sur nos blogs et sites. Espérons que nous leur portons chance !

 

Restons avec nos ex-amis du MN de Hassaballah Soubiane pour vous signaler que selon le journal Alwihda n°002, sept combattants du FSR sont blessés à Moussoro à la suite d'une chute de tôles. Les blessés sont acheminés à la garnison militaire de N'djaména. Un seul blessé demeure dans un état critique selon un médecin de la garnison.

Tag(s) : #Rumeurs

Partager cet article

Repost 0