Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

lac_tchad.jpg

En marge du forum sur la sauvegarde du Lac-Tchad, plusieurs Chefs d'Etat africains ont fait le déplacement de N'djaména. Les pays riverains étaient tous représentés certains au plus haut niveau à l'exception notoire du président Camerounais Monsieur Paul Biya. Ce dernier, connu pour ses rares déplacements en Afrique, a brillé de mille feux par son absence quand on sait ce que représente le Lac-Tchad pour une bonne partie de la population camerounaise. D'après les informations officieuses, la présence du Colonel Khadafi à ce forum expliquerait la non participation du président Camerounais. En effet, Monsieur Biya ne porte pas vraiment le Guide Libyen dans son coeur et serait même l'un des rares Chefs d'Etat de la zone centrale et ouest africaine à ne pas à faire du tourisme en Libye pour tendre la main.

Le Président Sénégalais quant à lui, Me Abdoulaye Wade, bien que très fatigué par son âge très avancé (90 ans), est arrivé titubant à N'djaména où en moins de 24 heures il a réussi à stresser le service du protocole tchadien. Deby a dû le recevoir à deux reprises en audience, sans compter les coups de fil intempestifs et les émissaires. Avant cela, Wade a dépêché son Conseiller occulte en Politique-affairiste, Monsieur Pierre Goudiaby Atepa, pour s'assurer des contrats juteux sur les infrastructures à rafler au pays de l'ami Deby. Allez sur le site de la présidence pour être édifiés. C'est comme si le Tchad n'a point d'Architectes ou d'Entrepreneurs. Que fait donc Monsieur Adoum Younousmi ? Nous y reviendrons car ça sent vraiment très mauvais.

Revenons au Lac-Tchad pour déplorer la pagaille monstrueuse qui a caractérisé ce forum. Certains pays se mordent même les doigts de ne pas posséder un tel dossier. Le gouvernement Nadingar a étalé toute son incapacité et son amateurisme pour l'organisation d'un tel forum à dimension mondiale. Le ministère de l'environnement s'est révèlé incompétent et bien dépourvu de compétences pour faire face à une telle situation. Ces dernières heures, il y a eu une pluie de décrets au ministère de l'environnement pour nommer à la hâte des fonctionnaires à des postes de responsabilités. Que faisait-on donc auparavant ? On roupillait tandis que le Lac Tchad mourrait comme disait Deby himself.


Que dire donc du Ministre Tchadien de l'environnement ? Son récent passage à Paris a permis à tout un chacun de mesurer l'incapacité du régime MPS à mobiliser la communauté internationale et mener à bien un tel combat pour l'environnement. Le ministre s'est mélangé les pédales gravement, il ne maîtrisait pas le dossier et au finish, invité sur les plateaux de télévisions françaises, il a raté l'occasion pour porter plus loin la cause du Lac-Tchad. Le Ministre n'a pu convaincre davantage et ne cessait de répéter les mêmes arguments (superficie du lac qui est passée de 25.000 à 5.000 Km²), les questions sont restées sans réponses, sans compter les fautes incroyables qu'un lycéen ne commettrait pas.

Il n'est donc pas surprenant d'assister aujourd'hui à cette cacophonie dans la salle de conférence, il fallait voir Idriss Deby avec son français tordu et ses incessants heu , heu , heu, jouer au MC (maître de cérémonie). Attendons les conclusions de ce forum et parions que comme toujours sous le régime apatride du MPS, les étrangers rafleront tout au nez et à la barbe des Tchadiens réduits des parfaits bornés et ignorants.

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :