Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

itirdeby.jpg

Ce qui devait arriver arriva. Idriss Deby avait promis à sa soeur de la percher au sommet de la capitale tchadienne, Ndjaména, la vitrine de l'Afrique centrale. Peu importe que sa frangine soit doublement analphabète car ne sachant ni lire, ni écrire en Français et en Arabe. Peu importe aussi qu'elle ne pige que dalle de la gestion des collectivités locales. Un peu comme lui qui trône sur le Tchad.

Cette forfaiture intervient à un moment où les populations tchadiennes sont à bout de leur souffle, épuisées par la chereté de la vie et l'inflation galopante. Une période où le travailleur résiste et grève depuis plusieurs mois pour réclamer plus de dignité et de valeur dans son labeur. Un moment où certains espèrent saisir une nouvelle chance pour exiger plus de démocratie et de bonne gouvernance à un régime pratiquement orphelin et agonisant. C'est ce moment que le miraculeux de Kalaït choisit pour réaffirmer son indifférence et son profond mépris des problèmes des populations.


Hier l'autre soeur Haïga (Hadjé 15%) et aujourd'hui le frère Saley Deby pour mettre la douane en coupe taillée pour le clan. Demain Zakaria Deby sera parachuté à la Primature. Au dernier congrès du MPS, le fils de Deby devrait être désigné SG du MPS mais la décision a été reportée sine die.

 

Ainsi va la vie a Itnoland...

 

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0