Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mme MARIAM ATTAHIR Secrétaire d'État à l'Agriculture et l'Irrigation et membre du BP du MPS déshonore  la classe politique tchadienne.

promotioncanapeCette dame est présentée comme une intellectuelle et a occupé plusieurs postes ministériels dans le passé. Son mari Mr Attahir, est un homme très respecté au Tchad  et selon des sources, il s’est occupé personnellement de l’éducation de son épouse Mariam à l’époque jusqu’à l’obtention de son diplôme de génie rural.

Regardé son parcours qui vient d’être assombris par cet histoire de mœurs qui fait jaser tout N’djamena. 

Ingénieur en génie rural, je suis intégrée depuis 1989. Elle a servi au départ, quelques années, en tant que cadre du ministère de l’agriculture avant d’être promu au poste de Directrice adjoint de l’enseignement agricole et de la formation rurale. Après cela, elle a été appelée à une autre fonction au poste de Conseillère chargée de l’action sociale auprès du Président de la République, de 1999 à 2001.

Puis, ministre de l’action sociale et de la famille en 2001.  Directrice Générale de l’Office national de sécurité alimentaire (ONASA). A partir de 2002, elle a servi à la Primature comme conseillère où elle a occupé successivement le poste de chargé du développement rural et de l’environnement, ensuite de chargé de la formation professionnelle et de l’emploi et aussi conseillère chargée de missions. Actuellement, elle est revenue à son ministère d’origine comme secrétaire d’Etat à l’agriculture et à l’irrigation.

Ce que tout le monde ne connait pas et qui se trame en rumeurs (avant on l’accusait de s’amouracher avec un vilain ami de Timan Erdimi) dans la ville depuis des années vient d’être découvert au grand jour, cette dame malgré sa compétence utilise ses fesses pour grimper les échelons - dommage -.     

Son mari  vient d’être surpris et a découvert la vérité au grand jour, une nuit, sa femme Mme la ministre dit avoir un travail pour les préparatifs des futurs échéances électorales, un instant un monsieur aussi du MPS de Hadjar Lamis arrive et ce n’est pas pour la première fois, il s’appelle Djimet Ibet. Mme la ministre demandait à son garde du corps de ne laisser personne puisque c’est un travail secret pour le parti. Ayant appris une mauvaise nouvelle (décès d’une connaissance) et tenir sa chère épouse  au courant, Mr Attahir a surpris sa dulcinée dans les bras du gigolo Djimet IBET.  Son mari est tombé en syncope, sa femme criait au téléphone que les voisins ont saisi "hadjé Fatom  avzeni", elle est répudiée par son mari qui ne croit à ses yeux. Humiliée et pour cacher son forfait, elle vient s’envoler en noce avec ce même Djimet IBET de dix ans son cadet  avec l’argent de la campagne des législatifs et Monsieur Atahir dit vouloir mettre fin à la vie de ce gigolo.

Humiliée et regrettant leurs forfaits sur ce Monsieur respecté, ils ne fréquentent plus les publics comme avant.

Elle n’est pas la seule aux mœurs douteuses, Mme Asia Abbo SE à l’éducation répudiée par son mari le défunt  Mr Alkhali pour infidélité, deux mois après son décès elle s’envole en noce avec quelqu’un de dix ans son cadet également Mahamoud Younousmi,  petit frère de son collègue qui a boudé la cérémonie d’union  en mémoire à Mr Alkhali qu’il connait très bien (merci Adoum Younousmi vous êtes un homme respectable, votre petit doit vous suivre en principe).

N’en parlons pas des Toupta et son ex Secrétaire d’Etat.

Mais à Bravo à Mme FATIME TCHOMBI, NGARMBATINA CARMEL, Naima, Mme KHADIDJA HASSABALLAH, il faut conseiller  vos collègues puisque vous êtes des femmes publiques, pour ne pas ternir l’image de la femme tchadienne tant respectée. Bonne Senafet à toutes les femmes tchadiennes que Dieu nous préserve.

 

Kaltouma Gamarga.
Ex – secrétaire de direction
kgamarga13@yahoo.fr

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0