Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Maison blanche s’apprête à bloquer les 270 milliards de francs Cfa que son congrès avait fait voter pour le compte du Sénégal, dans le cadre du Millenium challenge coorporation (Mcc). La corruption que le régime a érigé en règle en est la principale raison.

Quand un diplomate en est réduit à publier des contributions, c’est parce qu’il est exaspéré et contraint d’ébruiter ce qui le sidère. C’est ce qui est arrivé avec l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Sénégal, Mme Marcia S. Bernicat.


Si « le peuple américain insiste sur le fait que les dollars qu’il met au profit du développement doivent améliorer de façon significative les conditions de vie du peuple sénégalais », comme elle le souligne dans son texte, ce n’est pas ce qui se passe dans le pays où elle est accréditée.

La Maison blanche s’est rendu compte que les 270 milliards de francs que le Congrès avait voté pour le Sénégal dans le cadre du Mcc seront détournés de leur objectif : désenclaver les régions et profiter au monde rural. De même, si les Américains espéraient voir « le maximum de résultats pour chaque dollar de leurs impôts investi à l’étranger », ce n’est pas le cas au Sénégal : les 270 milliards du Mcc ne seront que mal utilisés et serviront de moyens de recrutement politique. D’où, selon nos sources, la volonté des autorités américaines de bloquer l’essentiel du compte qui n’a pas encore été décaissé. Car, elles sont persuadées que si elles libèrent les fonds, ils seront utilisés à des fins de politique politicienne : le président Wade est candidat à sa propre succession pour un troisième mandat, à l’âge de 86 ans.

Persuadée que « le peuple sénégalais ne mérite rien de moins » que les fonds que le Congrès lui a alloués, la Maison blanche entend les bloquer le temps de voir l’issue du scrutin présidentiel, qui aura lieu dans 17 mois et à l’occasion duquel elle sera opposée à la candidature du président Wade. Car, elle est contre l’idée d’un troisième mandat que Wade veut à 86 ans, juste pour installer au pouvoir son fils. Un projet sur lequel les services de renseignements américains ont édifié leurs autorités.

 

Source : seneweb

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0