Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UN CAS DE PRIME A LA PREDATION


msad-copie-2Mon compatriote Khala Cherif Walfatne a publié le 20 octobre 2011, sur le Blog de Makaïla un article intitulé : "A quoi servent le ministère de l'assainissement public et celui de la justice". Il a donné les noms de ceux qu'on arrête, qu'on libère et il y a toujours non lieu. Toutes ces personnes occupaient des hautes fonctions, après arrestations elles ont été nommées à d'autres très hautes fonctions après un pesudo procès.

Mahamat Saleh Adoum Djerou alias Cube Maggi est le premier non lieu dans une affaire de deux milliards de francs CFA. Il est aujourdh'hui ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de l'UNESCO à Paris. Il est sous dialyse et le Tchad paie pas moins de trois cents mille euros par an. Il trouve le moyen de récupérer les doubles des factures pour se faire rembourser par les DDAFM de certains ministères qu'il cible. N'est pas que tous les DAAFM ont été nommés lorsque Cube Maggi était Secrétaire général du MPS.

A Ndjaména c'est une pratique courante, c'est un secret de polichinnelle. Plus grave encore, c'est qu'il fait virer directement sur son compte personnel les fonds alloués pour le fonctionnement de son ambassade. On peut vérifier cela facilement auprès de l'ambassade de la rue des Belles feuilles. On ne sait pas comment fonctionne cette ambassade. Une enquête est en cours à Ndjaména et à Paris, je ne manquerai pas de vous donner tous les éléments d'appréciation.

On se demande si l'ambassasdeur comprend quelque chose dans sa mission, lui, qui jadis n'était qu'un petit vendeur à Abssounout. Il vient de choisir comme collaborateur quelqu'un connu des Tchadiens de France comme un individu à peine lettré : il l'a prouvé lors de sa prestation sur Afrique 24, il y a de cela quelques semaines. En quoi ce mythomane peut être utile au Tchad au sein d'une ambassade dans le temple de la culture ! Notre ambassadeur ne sait faire qu'une chose : saisir l'ambassade de France à Ndjaména tous les trois mois pour la rotation de ses quatre femmes. A Paris chaque femme a au moins trois ou quatre marabouts maliens et sénégalais. La voiture CMD circule toutes les nuits ou est garée dans les rues sordides de Barbès.

Je vais m'arrêter là pour attendre les résultats des enquêtes en cours dont je parlais, avec la conclusion de l'article de Khala Cherif Walfatne : "désormais, il faut retenir au Tchad de Idriss Deby, le principe nul n'entre ici s'il n'est voleur".

 

UN OBSERVATEUR AVERTI DE NDJAMENA QUI VOUS DONNERA SON VRAI NOM AVEC LA PUBLICATION DE L'ENQUËTE EN COURS

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0