Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 



Voici un récapitulatif du problème Bruno Foucher qui s'est compromis dans une affaire de manipulation d'islamistes et plus globalement des projets de l'agent K.
 
Le nom de notre ambassadeur au Tchad Bruno Foucher revient de façon bien trop significative dans les critiques sur la soi-disante Françafrique. Pourtant nous avons besoin de lui pour son influence au Tchad, toute la classe politique tchadienne est dépendante de lui, Déby est aussi sous son influence. Nous avons besoin de lui pour maintenir Déby. Nous n'avons pas les moyens (il parle de la DGSE- Direction Générale de la Sécurité Extérieure) de suivre toutes les rencontres entre les opposants tchadiens et les "faiseurs d'opinions" occidentaux. Mais la DCRI (Direction Centrale du Renseignement Intérieur) et la SDIG (Sous Direction de l'Information Général) et les différents services  SDIG (Service Départementale de l'Information Générale) nous ont signalé que le nom de Bruno Foucher revenait fréquemment dans leurs réunions. L'ANS (Agence Nationale pour la Sécurité, leur homologue tchadien) nous signale la même chose.
 
Fort heureusement l'affaire "Front Islamique Tchadien" n'est pas encore sortie des services et n'est pas connu dans les cercles de l'opposition tchadienne.

Nous préconisons que Foucher soit mis en retrait jusqu'aux élections tchadiennes. Mais qu'il continue en sous-main à agir. Nous préconisons aussi l'abandon du projet FIT (Front Islamique Tchadien). Je vous rappelle que ce projet de Bruno Foucher fait en collaboration avec les services tchadiens était de créer une opposition islamiste à Déby et à Bozizé (République Centrafricaine). Ce mouvement nous a échappé dès le début, ils ont pris leur indépendance et sont infiltré par d'autres services. Le FIT devait discréditer les chefs de l'opposition armée, cela est un échec tous les dirigeants se sont tenus à l'écart du mouvement. Mais beaucoup d'hommes de troupe ont à l'inverse adhérer à ce mouvement.

La CIA (Central Intelligence Agency) nous a pris par surprise: un de leurs hommes à influencer le groupe pour qu'il soit anti-chinois anti-russe anti-soudanais anti-iranien. Nous essayons depuis de discréditer le groupe à l'international: menace contre la Guinée, la Côte d'Ivoire...

 
Le groupe a aussi été infiltré par le Mossad Israélien puis par un agent important d'Al Qaida "mère", lui même en contact avec AQMI, AQPA, Shebab, Al Qaida Irak, Emirat du Caucase, Abu Sayyaf, Boko Haram...
Par nos enquêtes il apparait que cet agent d'al Qaida et Israël ont le même dessein: renverser la République Islamique d'Iran. Israël et Al Qaida comptent utiliser le Front Islamique Tchadien pour renverser le régime soudanais.
 
L'agent d'Al Qaida n'est identifié que sous le nom d'Agent K. Il serait Algérien ou Français. L'agent K reçoit ses ordres directement d'Oussama Ben Laden et d'Ayman al Zawahiri. Mais il prend aussi beaucoup d'initiatives en solo. Très intelligent, il a démasqué nos agents au sein du FIT, qui ont dû être exfiltré sauf un, et il manipule ceux de la CIA et du Mossad. Le leader du FIT, Ahmat Mahamat, est sous l'influence de K, quant au dirigeant officiel du Front Islamique Tchadien, Ahmat Ismael Bichara, il est emprisonné depuis l'affaire de Kouno et n'a jamais eu aucun contrôle sur le mouvement. 
Bien sûr nous n'avons pas dit aux Américains et aux Israéliens que l'agent K est un dirigeant d'al Qaida, ils croient qu'il s'agit d'un prédicateur de retour du Pakistan.
 
Pour Israël et l'agent K, le FIT devra attaquer le Soudan, prendre le pouvoir et y installer in islamiste radical anti chiite. Le but d'Israël est l'arrêt de la collaboration du Soudan avec l'Iran et le Hamas, puis sans doute qu'il y est ensuite une action internationale contre le Soudan et le démembrement du pays. Pour al-Qaida une intervention contre le Soudan serait une aubaine.
 
Puis plusieurs évènements internationaux auront lieu:
-une série d'attentats auront lieu à Soukhoumi, Tshkinvali, Sotchi, Makhatchkala, Rostov, Astrakhan, Moscou, ils pousseront la Russie à envahir la Géorgie.
- un coup d'état en Turquie renverserait le gouvernement islamiste en place.
- enfin, Israël attaquerait Gaza, Liban, Syrie et Iran.
 
Le but d'Israël: avoir un allié en plus, le nouveau pouvoir turc; pendant que l'Iran perdrait un allié: la Russie étant occupé en Géorgie.
Le pouvoir géorgien collabore avec Israël. Mais le Géorgiens préparent aussi une guérilla antirusse en collaboration avec des agents d'al Qaida, des Tchétchènes et des Albanais du Kosovo, dans l'optique de l'invasion.
 
Par le Soudan transite la majorité des armes iraniennes destinées au Hamas. Le nouveau pouvoir soudanais, issus des alliés du FIT, arrêterait ce soutien, le Hamas sunnite s'étant compromis avec l'Iran chiite. Pour Al Qaida, l'intérêt est aussi important: renversement de l'Iran, montée en puissance des salafistes au Liban et à Gaza face à un Hezbollah et un Hamas affaiblit, si ce n'est détruit. Affaiblissement des Chiites en Irak et des Zaïdites Houthistes au Yémen.
En Turquie, il y aurait un état de guerre civile entre l'armée laïque et les islamistes. De plus l'armée turque envahirait sans doute le nord de l'Irak et détruirait la région autonome kurde. L'Irak resombrerait dans le chaos.
 
Toutes les puissances veulent déstabiliser la Turquie: les USA ont fournit des armes au PKK, le mafieux russo-géorgien Zakhar Kalachov a vendu des armes au même PKK pour le compte du renseignement militaire russe GRU. Il y a quelques années l'agent israélien Tuncay Güney avait infiltré Ergenekon et le JITEM, et par Ergenekon se servait des Loups Gris, PKK, DHKP-C, Ibda-C, Türkiye Hizbullahı -Hezbollah turc-... Toutes ces organisations étant infiltré par Ergenekon. Le but de la Russie, des USA et d'Israël est de faire tomber le néo-ottomanisme anti-impérialiste du gouvernement Erdoğan. Pour al Qaida c'est une opportunité de mettre à bas le laïcisme turc.
 
Dans ce but, une alliance avec Israël est opportune selon l'agent K.
 
L'agent K n'est pas idéologue mais un pragmatique. Son but est le renforcement d'Al Qaida, cela passe par l'affaiblissement des concurrents islamistes. Mais cela ne l'empêcherait pas de s'associer ultérieurement avec un Hezbollah ou un Hamas affaiblit. On peut remarquer que al Qaida ne s'en prend jamais à Hassan Nasrallah. Par opportunisme K a "travaillé" avec des narcos Colombiens et Mexicains, des traficants de matières radioactives Arméniens, des proxénètes Bulgares et Albanais, des trafiquants de diamants en Sierra Leone, Liberia, Guinée, RD Congo, Angola. Il a eu des contacts avec Viktor Bout et avec Aslam Oussoïan (Usoyan) dit Ded Hasan (Grand-Père Hassan), un chef de la mafia russe, Kurde de Géorgie pourtant Yezidi-ce qui prouve le pragmatisme de K-. Son but serait même plus de transformer Al Qaida en une forme de Cartel ou de mafia que d'instaurer le salafisme.

Voyant que le "bébé" de Bruno Foucher nous échappait complètement, nous avons pris la décision de détruire le FIT. Les forces du COS ( Commandement des Opérations Spéciales) et de la Division Action ont déjà éliminé plus d'une centaines de jihadistes tchadiens. Les restes de la bande (environ 150) sont situé dans la zone des trois-frontières Centrafrique-Tchad-Soudan dans un triangle entre Am Dafok, Tissi et Birao. Environ 50 autres militants du FIT sont à Maiduguri au Nigeria.
Mais près de 500 "sympathisants" du FIT sont intégrés dans les autres mouvements armés du Tchad, de RCA et du Darfour, sans que les dirigeants de ces mouvements aient put les démasquer. Leur but avant de renverser le pouvoir soudanais pourrait être de renverser Bozizé en RCA.

BUT DANS LES PROCHAINES SEMAINES : Sauver Foucher en cachant cette "victoire" d'Al Qaida. Les journalistes feraient leurs choux gras d'apprendre qu'un ambassadeur a créer un mouvement islamiste fictif, pour légitimer Déby. Puis que ce mouvement nous a échappé, est tombé sous l'influence de la CIA et du Mossad puis d'AlQaida. Mais K ne doit pas être éliminé, une guerre Hezbollah-Israël est dans l'intérêt de la France. Le renversement du gouvernement turc est aussi dans notre intérêt, le néo-ottomanisme faisant des adeptes dans le monde arabe, en Afrique mais aussi en France. Par contre El Bechir doit être maintenu au Soudan et le pays ne doit pas être divisé. La France et le Tchad sont même pret à aider le Soudan pour empêcher l'indépendance du Sud, en échange d'une autonomie du Darfour. De même il faut éviter une guerre Géorgie-Russie qui aboutirait soi à une augmentation de la puissance russe soi un affaiblissement de la Russie et des indépendances dans le nord-Caucase.
Pour l'instant la France n'a pas d'option dans le conflit Israël-Iran, même si il faudra un jour détruire le programme stratégique iranien (nucléaire et balistique).

Envoyé par Alain Froget

 

Tag(s) : #Politique