Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre ouverte d'éclaircissement à Madame Jacqueline Moudeina, à toutes les organisations des droits de l'homme et aux assemblées des parlémentaires de la francophonie.

javky.jpgMesdames,
Messieurs,
Nous avons l'honneur de porter cette lettre ouverte d'éclaircissement à votre connaîssance : techniquement et pratiquement, le peuple tchadien est en guerre dépuis cent dix (110) ans(qui dit rebellion, dit révolte), jour pour jour contre la politique des lobbys qui se succèdent au pouvoir en France, qui sont directement responsables de tous les malheurs du peuple; ces lobbys ont detourné et detournent toujours l'opinion du peuple français, l'opinion publique tchadienne, l'opinion internationale et continuent de massacrer les tchadiennes et tchadiens en leur imposant des dictatures très sanglantes par intermédiaire des personnes sans foi ni loi qui sont autant responsables que ces lobbys !

1) Qui connaît le nombre exact des gens massacrés quotidiennement, beaucoup etaient ou sont de simples innocentes depuis tout ce temps où la guerre est quaisi-permenante à cause de cette dictature qui nous est imposée, juste pour que le peuple n'ait pas la parole ? !

2) Notre souci , nos chagrins n'est pas l'affaire de president H.Habré, mais contre le fait que vous êtes manipulés et téléguidés politiquement sur le seul cas de H.Habré depuis ces dix dernières années malgré tous les crimes qui se passent sous vos propres yeux dans tout le Tchad !

3) Ignorez-vous que c'etaient les lobbys français et americains qui avaient aidé H.Habré, avec tous les moyens en leur possession pour qu'il arrive au pouvoir, parce que H.Habré etait le seul leader politique de l'époque contre les visées expansionnistes du colonel Khadafi qui avait juré d'occuper tout le Tchad, parce que si Khadafi occupe le Tchad entièrement, les français ne le reverront jamais.

4) Ignorez-vous que les lobbys français et americains, une fois que Khadafi etait bouté totalement hors du Tchad par les forces armées tchadiennes(FANT) sous les ordres directs du président H.Habré, avaient decidé de renverser le pouvoir de Habré, parce qu'ils avaient bien compris que Habré etait le seul leader qui etait à la hauteur de mérite des vraies qualités d'un chef d'Etat ayant la vision de vouloir mobiliser toutes les ressources humaines et naturelles pour le developpemet du Tchad.

5) Nos chagrins, nos inquiétudes n'est pas la personne de Habré que vous souhaitez l'assassiner par ses vrais ennemis mais :
- Le fait que vous êtes en train de cautionner, aider, légitimer une fois de plus la dictature, les crimes, les assassinats, l'élimination physique de celles et ceux qui s'opposent à cette dictature sans même épargner des pauvres personnes innocentes, à cause de soit leur propre corps, leurs propres maigres moyens de survie.

- Le fait que vous êtes en train de fomenter, monter de toutes pièces, de faux et usage de faux, à l'exemple de montrer tous les cimétières de Ndjamena comme des gens tuées par le régime d'Habré. Les gens ne sont pas dupes, c'est vous qui êtes hypocrites, corrompus, lâches, traîtres contre le peuple tchadien !

- Le fait que vous êtes en train de cautionner, collaborer, légitimer les vrais bourreaux des génocides, de tous les crimes de guerre et de crimes contre l'humanité,à l'exemple de Idriss Deby et son colonel Kamougué, qui sont l'un à l'autre responsables d'avant Habré, pendant Habré et actuellement même devant vous et sous vos yeux comme temois occulaires !

6) Alors, plus particulièrement, vous, Madame Jacqueline Moudeïna, avez-vous osé parler publiquement et officiellement des massacres de 970 executés et 310 cas de viols à la suite des evenements de 2-3 Février 2008 ?

7) Avez-vous osé rendre une simple visite à toutes les personnes qui croupissent à l'heure actuelle même dans les géoles à travers le Tchad sans procès, ni manger, à l'exemple de detenus à Koro-Toro-680 Klm au Nord sur l'axe Ndjamena-Faya ? Quelles sont vos raisons de ne rien faire pour ces personnes en danger de mort certaine ? C'est sûrement une complicité manifeste pour faciliter la tâche à l'ennemi du peuple tchadien !

8) Madame Jacqueline Moudeina et autres(les destinataires de la lettre), notre souci, nos inquiétudes n'est de juger Habré ou pas, car Habré est une seule personne que ses ennemis, les vrais coupables, sont en train de vous manipuler, vous téléguider pour se venger de toutes leurs defaites et humiliations, mais le problème en est que vous oubliez eperdument de tout ce qui se passe tout autour de vous concernant les droits de l'Homme.

9) Madame Jacqueline Moudina et autres, où sont les cimétières de plus de 30.000 tchadiennes et tchadiens executés et portés disparus par les services secrets français dirigés par un certain Gouvernec qui etait le vrai fondateur de ce même fameux «DDS» (collé à Habré) au temps de président Tombalbaye ?

10) Madame Jacqueline Moudeina et autres, pourquoi n'aviez-vous pas parlé de fosses et charniers communs de plus de 8000 personnes(hommes, femmes et enfants) à «KOUTOU», un boisé à 500 mètres au Nord de l'aéroport de Moundou ? C'etait un génocide entrepris en 1979 par le «Comité permenant» sous les ordres de ce fameux et eternel colonel Kamougué, actuel ministre de defense d'Idriss Deby. Qui ne connaît pas cela ? Par exemple, demandez à notre cousin maternel du nom de Ahamat Dadi Bazzinmi, actuellement elevé au rang de colonel et nommé gouverneur de l'Ennedi par Idriss Deby dont toute sa famille(son père Mr Dadi Bazzinmi et trois de ses petits frères et soeurs adolécents) découpés à la machette et brûlés vifs dans le génocide.Nous avions vécu des choses invraissemblables ! Mais il n'y aura de justice sur la terre que quand l'humanité finit d'exister ! Mais qu'à même notre résistance va continuer pour arracher le peuple tchadien de cette prise d'otage !

11) Madame Jacqueline Moudeina et autres, pourquoi n'aviez-vous pas montré les cimétières de Septembre noir en 1984 dans le Sud du Tchad où des villages entiers avaient été encerclés et brûlés vifs par Deby etant commandant en chef des opérations contre la rebellion «Codo Cocotier et Codo rouge» sous les ordres directs d'un autre bourreau, le colonel Gouara Lassou etant ministre des affaires etrangères du Tchad, assurant l'interim de president Habré parti en pélérinage ? Qui ignore cela ? À cause d'une seule personne française, toute la France bouge mais à cause de même si c'est cent personnes tchadiennes, personne ne dit un mot et c'est le silence total toujours ! C'est incroyable ! Nous, les tchadiennes et tchadiens, méritons bien les termes de «Boeufs Ruminants» !

12) Madame Jacqueline Moudeina et autres, vous faîtes comme si vous venez de naître, où sont les cimétières de milliers de personnes innocentes massacrées dans le Nord, à Faya, à Fada, à Zouar sous les ordres, toujours de colonel Kamougué etant le bras droit et numero 2 du régime de Général Félix Malloum de 1975-1978 et plus particulièrement suite aux evenements du 16 Février 1976 à Faya, où dix (10) villages, Sept (7) palmeraies-dattiers etaient incendiés et plus de 5000 hommes, femmes et enfants etaient massacrés ? Nous(auteur de cette lettre) qui vous parlons, n'avions jamais revu notre grand-frère ainé du nom de Toldjeï Djimi, la femme de notre grand-frère avec sa fille de 5 ans et ne comptons pas les nombres de cousins et cousines, de neveux et nièces, les oncles, les tantes, les amis, les connaissnts executés froidement et jetés dans les fosses communes d'un site appelé «Baleine» à 2 KLM du centre du district de Faya. En ce temps il n'y avait pas autant de medias dans le Nord, dont chaque famille aurait perdu plusieurs membres mais rien ne filtre jusqu'aujourd'hui !

Madame Jacqueline, s'il y a de vraie justice que nous souhaitons, vous devez être jugée au même titre que tous ceux qui méritent d'être jugés pour des crimes de guerres, crimes contre l'humanité, parce que vous avez négligé, vous vous promenez dans des Hôtels de Luxe, obeï et collaboré aux ordres des ennemis eternels de la nation tchadienne et comploté contre le peuple tchadien !

Par la présente lettre ouverte, nous denonçons très énergiquement l'acte d'honorer Idriss Deby par l'Assemblée des parlementaires de la francophonie du 2 au 3 Février 2010 et cela est une insulte au peuple, cela est un mépris de la dignité du peuple tchadien, alors que normalement c'est l'anniversaire de rien que 970 + 310 victimes, violés et executés sommairement à leur tête notre cher frère Dr Ibni Omar Mahamat Saleh sur ordre de Mr Idriss Deby. Au lieu de manifester sur l'étendue du Tchad, ne serait-ce qu'en mémoire de ces tchadiennes et tchadiens innocents qui ne méritaient pas ce triste sort, vous honorez IDI avec des mesquins louages qu'il ne mérite jamais ! S'il vous plaît, halte à cette complicité de crimes contre le peuple tchadien !

Vive le Tchad, vive la résistance nationale !
Korei Djimi
Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0