Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

inamenas-copie-1.jpg

Quelques jours après l'assaut fatal donné par les forces algériennes sur le site gazier d'In Amenas qui a coûté la vie à près de 50 expatriés, il manque toujours à l'appel quelques otages.

En effet, nous savons que 5 otages sont toujours portés disparus dont un Malésien et quatre autres dont la nationalité est gardée secret. Ils seraient des Américains. Tous les corps calcinés ont été identifiés à ce jour. Alors où sont passés ces 5 otages ?

D'après certaines informations recoupées dans le fil de l'actualité, il se confirme que cette opération de prise d'otages ait été bien préparée et planifiée de longue date. L'intervention militaire de la France au Mali offrait à la fois un alibi et une opportunité médiatique pour les terroristes de passer à l'action juste à côté. L'attaque du site gazier d'In Amenas qui s'étale sur presque 5 kms de long a eu lieu aux environs de 4 heures du matin. L'enquête dira, peut être, si les terroristes avaient bénéficié de complictés internes au sein des services de sécurité du site.

Certaines sources indépendantes évoquent la possibilité qu'un nombre réduit de terroristes (3) aurait pu quitter le site juste après l'attaque et la capture des expatriés, avant même qu'il fasse jour et que les forces spéciales algériennes ne se rédéploient en masse. Ainsi, on laisse supposer que des otages ont pu être exfiltrés du site aux premières minutes de l'intrusion des djihadistes. Plus tard après la fin des opérations de sauvetage, nous avons appris que trois terroristes étaient introuvables avant que les Algériens annoncent leur arrestation...

otages.jpg

Moukhtar Belmoukhar, le chef des djihadistes, avait très tôt proposé aux Américains un échange de leurs otages contre la libération du leader salafiste Egyptien Oumar Abderahman détenu en Amérique. Offre aussitôt rejetée sur le principe "qu'on ne négocie pas avec les terroristes". Cette position est depuis adoptée par la France qui, il faut le rappeler, a six otages entre les mains d'AQMI. Cette nouvelle position des autorités françaises inquiéte les familles des otages. Elles ont été reçues à l'Elysée par le président Hollande qui les a rassuré que l'Etat français déploie tous les moyens pour obtenir leur libération.


La Rédaction d'Ambenatna

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0