Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

annadif1

Le dossier de Monsieur Mahamat Saleh Annadif, ex Secrétaire général de la Présidence de la République, inculpé de détournement de près de 2 milliards de francs et mise en dépôt à la maison d'arrêt et de correction de Moussoro, semble plus corsé qu'il ne paraît. En effet, d'autres affaires sont venues se greffer au premier dossier déjà suffisamment lourd.

En plus donc de toutes ces charges qui s'amoncèlent sur Annadif, nous avons noté que ses Avocats éprouvent beaucoup de difficultés pour mettre en place une stratégie de défense. Sur cette question, il y a beaucoup de divergences, on ne sait pas qui fait quoi entre les Avocats, les parents, les amis et les autres connaissances, chacun veut jouer un rôle. Une véritable cacophonie qui ne facilite pas un travail serein.

Certains estiment qu'il faut plutôt privilégier la négociation en procédant à un lobbying intense auprès d'Idriss Deby, la seule véritable justice dans ce pays, qui pourra abroger rapidement les souffrances de Monsieur Annadif. Et pour soutenir leur position, ils citent les nombreux cas scandaleux classés sans suite sur simple hochement de tête de Deby.

D'autres en revanche veulent retrousser les manches et se défendre farouchement contre ce qu'ils considèrent comme une cabale judiciaire contre leur protégé. Ils sont soutenus dans leur position par la diaspora tchadienne qui s'occupe du volet communication notamment la propagande sur Internet. Or, la diaspora est à 90% opposée au MPS et donc hésite à apporter son soutien à un ex baron du régime.  

 

Pour l'heure, les efforts des différents camps restent vains. Pire, les Avocats manquent de stratégie de défense et ne savent pas sur quel point s'appuyer pour rebondir. Plusieurs conférences de presse ont été initiées et annulées sine die. Au niveau du palais de justice, on ne semble pas du tout pressé, ce qui contribue à monter l'adrénaline chez les Annadif. Surtout lorsqu'on constate que la santé du cheikh Annadif semble fléchir quotidiennement. L'hivernage s'annonce avec sa chaleur volcanique, les averses et les moustiques, on craint le terrible paludisme de la zone. La semaine dernière, c'est une diarrhée causée par la consommation d'eau de robinet de la prison qui a été vite maîtrisée par un Docteur Choukou appelé en urgence. 

 

Comment faire donc pour sortir au plus vite Annadif de ce trou de Moussoro ? C'est sur quoi cogite le comité de soutien mis en place et qui fonctionne dans la plus parfaite anarchie que seuls les tchadiens en sont capable. Quelqu'un avait même suggéré qu'Annadif simule la folie comme l'avait brillamment réussi l'ex Mairesse de Ndjaména, Mme Marie Thérèse Mbaïlemdana, pour obtenir sa libération. En effet, il paraît que sur conseil d'un de ses proches, Mme Mbaïlemdana a piqué plusieurs séries de crises en hurlant à tue-tête tout en s'arrachant les cheveux. Paniqués, les geôliers ont vite informé leurs chefs et l'information est arrivée aux oreilles de Deby : "la vielle dame est entrain de devenir folle...". Libérez-là avait lâché le Sultan Président. Alors, le Cheikh Annadif a t-il le droit de jouer cette comédie ?

 

La rédaction d'Ambenatna

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :