Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

tableauDictateurs


Monsieur Ahmad Bachir, Ministre de l'intérieur d'Idris Deby, s'est violemment pris à RFI et particulièrement à son Journaliste M. Laurent Correau, lors d'une cérémonie à Ndjaména.

Répondant aux informations distillées par RFI sur le froid glacial qui existe entre le président François Hollande et Idriss Deby, M Bachir a violemment réagi en insultant le Journaliste de RFI M. Laurent Correau qu'il a traité de "bandit politique international". Avant lui, c'est son mentor Idriss Deby himself qui a comparé RFI à une "officine de mensonges".

Ces deux sorties montrent à suffisance que le nouveau pouvoir français et le régime morribond de Ndjaména ne parviennent toujours pas à accorder leurs violents et ce malgré les multiples démarches entreprises par Deby et ses nombreux mercenaires diplomatiques.

Nous savons que le Président français avait fixé comme préalable à une rencontre au sommet, des conditions précises au gouvernement. Parmi celles-ci, on peut citer : les revendications des fonctionnaires grèvistes, le dialogue avec l'opposition, la transparence dans la gestion de la manne pétrolière et la lumière sur l'affaire Ibni Oumar.

La réponse du gouvernement tchadien a consisté à faire la sourde oreille pour finalement engager un bras de fer avec le seul soutien qui lui reste après la mort tragique de Khadafi à savoir la France que tout le peuple tchadien indexe comme la principale source de son malheur.

Pour les militants de son parti qui tremblent déjà de tous leurs membres, Idriss Deby leur rappelle que s'ils sont au pouvoir depuis 22 ans, c'est parce qu'ils ont lutté les armes à la main pour y arriver sans l'aide de personne...

Manifestement, Deby n'a rassuré personne, bien au contraire, il a confirmé que les relations avec la France se sont sérieuses dégradées et qu'il leur demandent pas plus ni moins que de reprendre leurs armes pour défendre leur pouvoir.

A suivre...

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0