Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

debyprie

La télévision tchadienne a montré Deby à Kalait, le visage bouffi, mais il a pu parler. L’assistance était très tendue voire inquiète et crispée alors qu’elle pouvait désormais se détendre, Deby étant bien vivant devant elle, et surtout les gens devraient être remis de leurs émotions 24H après le crash. L’ambiance devait être aux embrassades et aux déclarations de Deby « Al Saïd ». Rien de tout cela, l’atmosphère était lourde et pesante. Alors que s’est-il passé à Kalait ?


Une Honte qui sera désormais légendaire et historique. Elle sera désormais inscrite sur les repères chronologiques de l’histoire du Tchad. Une date à retenir, le 28 octobre 2012, histoire d’un crash d’avion qui a réveillé une colopathie qui a totalement dysfonctionné suite à une surcharge de viande de mouton grillée, arrosée abondamment de bilbil et de marara. La belle panse du sultan Deby mise en évidence à chaque déplacement fut secouée comme un shaker. Un cocktail qui a explosé sous l’effet de l’adrénaline , en même temps que le train d’atterrissage de l’avion. Le vol 0000 venait de se  disloquer sur la piste de Kalaït.

Inutile de vous dire que les gens retiennent toujours leur souffle et veulent au plus vite rentrer à Ndjamena. L’Imam Hassan Hissein a, n’est-ce pas, raison de dire qu’il faut ce soir, organiser une veillée de lecture du Saint Coran dans toutes les mosquées du pays, car il en va, parait-il, du salut du Tchad. L’émotion fut indescriptible quand le sort a voulu que l’accident ou plutôt les Accidents eurent lieu simultanément dans une région où les us et coutumes sont ceux que nous connaissons et, dés lors, on comprend pourquoi Deby apparemment sans blessure n’a pu apparaître en public hier ni parler juste quelques mots au téléphone comme le souhaitait son ministre de l’information.

Il y a des signes indiens qui annoncent et précèdent le crépuscule des crapules. Celui de Deby s’annonce tumultueux, avec ce double crash, il a déjà amorcé sa chute vers l’enfer comme son maitre Khaddafi.

Après qu’une région proche de celle de Kalait , en l’occurrence le Djourab est devenue célèbre et quelque part immortelle parce que terre de Toumaï, la région de Kalaït vient de la rejoindre ; on se souviendra toujours de Kalaït, la ville du double crash où tout a commencé.

Message de Kalaït, la ville du double crash.

 

La Rédaction de Zoomtchad.

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0