Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

conde.jpgAprès les coups de feu et d’armes lourdes entendus à la résistance du président Guinéen, Alpha Condé, les langues se délient. Le gouvernement a affirmé qu’il s’agit d'un "coup d'Etat manqué" après une "tentative d'assassinat" contre le président Alpha Condé. C'est le ministre de l'administration du territoire et de la décentralisation qui a confirmé la nature de cette attaque à la résidence privée du président Alpha Condé, par un commando.


"Certains assaillants ont été arrêtés. Il s’agit de coup d’Etat manqué. Ils ont essayé certainement d’assassiner le président, ça s’est sûr", a affirmé le ministre Alhassane Condé, selon le site d’information Africaguinée.
"Les assaillants sont des guinéens qui ont été arrêtés et bientôt nous sauront qui sont derrière ce coup d’Etat manqué. C’est clair qu’il y a des éléments qui sont derrière ce coup d’Etat manqué", a ajouté le ministre Alhassane Condé. Quand au bilan de cette attaque, le ministre de l'administration du territoire et de la décentralisation confirme la mort d'un élément de la garde présidentielle et une dizaine de blessés.

"Officiellement, il y a un mort et une dizaine de blessés et beaucoup d’arrestations. Les personnes arrêtées sont en lieu sûr", a conclu le ministre Condé. Par ailleurs, le chef de l'Etat a invité les populations guinéennes à garder leur calme et "laisser l'armée et les forces de l'ordre faire leur travail". Le président Condé s'est exprimé dans la matinée pour rassurer ses compatriotes. A Paris, le gouvernement français a condamné cette attaque au domicile du président guinéen. Selon le porte-parole du Quai d'Orsay, les forces armées guinéennes doivent être au service de la démocratie. Au niveau de l'opposition, aucune réaction officielle pour l'instant.

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0