Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


L'ancien Président de la République, Monsieur Goukouni Weddeye, serait-il en voie de créer un parti politique ? A N'djaména, la rumeur court dans ce sens. Nous avions donc eu écho de cette nouvelle qui, si elle se confirme, marquera un grand changement dans le paysage politique tchadien.

En effet, comme vous le savez, depuis son coup de force qui l'a porté à la tête de l'Etat,  il y a bientôt 20 ans, Idriss Deby Itno a toujours manœuvré pour qu'aucun ressortissant du BET ne créé un parti politique. Tout le monde doit se fondre dans le MPS. A notre mémoire, seul feu Mahamat Guetti qui a osé franchir l'obstacle, malgré les avertissements et les menaces, en créant son parti politique, le RPD. Pour cette audace, il va payer de sa vie car Monsieur Guetti a été assassiné par le régime MPS à Faya alors qu'il s'y trouvait justement pour la campagne électorale législative de 2001. Paix à son âme.

En 1993, après la conférence nationale « souveraine », Goukouni Weddeye lui même, a dû quitter précipitamment le pays à cause de ses ambitions politiques qui ne sont pas du goût d'Idriss Deby. La suite, tout le monde la connait.

Aujourd'hui, l'ancien président tchadien de 1980 à 1982, affirme rentrer définitivement  au bercail mais reste cependant avare sur ses intentions réelles tant politiques que sociales. Rappelons que Monsieur Goukouni Weddeye a tout essayé pour se positionner comme médiateur entre le gouvernement et l'opposition politico-militaire, mais sans succès. Car sa neutralité a été mise en cause par l'opposition qui a refusé catégoriquement tout contact avec lui.

Lâché par la Libye et jugé inefficace pour ne pas dire inutile par la françafrique, Goukouni Weddeye n'a pas hésité longtemps pour sauter sur la première occasion servie par Deby, à savoir ici le projet de développement de la région de Tibesti évalué à quelques 30 milliards de francs Cfa selon son auteur.

Aujourd'hui, toujours selon les mêmes rumeurs, Idriss Deby et Goukouni Weddeye sont sur la même longueur d'onde. Les deux hommes ont fait le constat que le MPS ne mobilise plus et ne renferme que des militants alimentaires. Sans compter qu'une large franche de la population tchadienne n'y croit plus à la capacité du parti Etat qu'est le MPS pour redémarrer l'activité économique, instaurer la sécurité et ramener la paix au Tchad. D'où l'idée de créer un parti satellite, clone du MPS, pour d'une part attirer cet important électorat et d'autre part récupérer en douceur les ralliés et leurs nombreux sympathisants.


La restructuration géopolitique du pouvoir Deby et particulièrement celle du MPS est en marche. Ahmat Hassaballah Soubiane, fraîchement rallié, revoit ses ambitions à la baisse. Après la primature, Soubiane lorgne maintenant le siège du secrétaire général du MPS laissé vacant par son occupant malade. Cette candidature est très mal perçue par certains radicaux du défunt FSR qui jugent humiliant de voir Soubiane battre campagne un jour pour réélire Deby. Lui qui a vigoureusement dénoncé le tripatouillage de la Constitution et qui a soulevé une armée de plus d'une centaine d'hommes pour s'opposer militairement à la dictature et au projet monarchique d'Idriss Deby. Que Dieu préserve Soubiane d'une telle déchéance et éviter aux martyrs du FSR de se retourner dans leur tombe.

Reste à savoir comment les radicaux du MPS vont accueillir cette approche et surtout ce que pourront réellement apporter un Goukouni et un Soubiane aujourd'hui sur l'échiquier politique tchadien.

A suivre...

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0